Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Impact de la corticothérapie précoce sur la mortalité à J60 des patients admis en réanimation pour COVID-19

Résumé : CONTEXTE Les patients COVID-19 graves admis réanimation pourraient être améliorés par une corticothérapie précoce, mais peu d’études abordent spécifiquement la question. OBJECTIF Évaluer l’impact de la corticothérapie précoce sur la mortalité à J60 et sa tolérance chez les patients COVID-19 en réanimation. MÉTHODE De Janvier à Mars 2020, un recueil prospectif a concerné les patients adultes de réanimation présentant un COVID-19 sévère, naïfs de toute corticothérapie, hospitalisés plus de deux jours dans un des services de la base OutcomeReaTM. Étaient exclus les patients transférés d’un autre service de réanimation ou présentant des limitations thérapeutiques. La corticothérapie était précoce si administrée dans les deux premiers jours suivant l’admission, et à haute dose si >200 mg d’équivalent Hydrocortisone. Le critère de jugement principal était la mortalité à J60, évaluée selon un modèle de Cox pondéré sur l’inverse de la probabilité de recevoir le traitement. Les risques de bactériémies et de pneumopathies nosocomiales étaient évalués par des modèles de survie type Fine Gray également pondérés. RÉSULTATS 302 patients ont été inclus, avec un âge médian de 61,6 ans. 78,8% des patients étaient des hommes, et 58,6% avaient au moins une comorbidité. 34,8% des patients étaient sous ventilation mécanique invasive. 66 patients (21,8%) recevaient une corticothérapie précoce contre 96 patients (40,7%) recevant des corticoïdes après J2. L’emploi d’une corticothérapie précoce était significativement associé à plus de traitement antiviral et d’Anakinra, plus d’hyperglycémies et délivrance de plus d’insuline. La mortalité globale à J60 était à 29,4%. Notre intervention n’était ni associée à un sur-risque de mortalité à J60 (HR pondéré à 0.86, IC95, 0,54-1,35, p=0,51), ni à un sur-risque de bactériémie ou de pneumopathie nosocomiale. CONCLUSION Chez les patients COVID-19 admis en réanimation, l’emploi d’une corticothérapie précoce n’a pas été associé à un bénéfice sur la mortalité à J60 ni à des effets secondaires majeurs.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03426449
Contributor : Santé Uca Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, November 12, 2021 - 11:50:27 AM
Last modification on : Wednesday, November 17, 2021 - 3:56:50 AM

File

 Restricted access
To satisfy the distribution rights of the publisher, the document is embargoed until : 2022-01-01

Please log in to resquest access to the document

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03426449, version 1

Collections

Citation

Julien Domitile. Impact de la corticothérapie précoce sur la mortalité à J60 des patients admis en réanimation pour COVID-19. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03426449⟩

Share

Metrics

Record views

18