Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Analyse descriptive des spondylodiscites sans documentation bactériologique issues d’une cohorte de 142 spondylodiscites infectieuses suspectées à l’imagerie

Résumé : L’incidence des spondylodiscites infectieuses était évaluée à 2.4/100 000 personnes en 2002. Leur incidence augmente ces dernières années. L’identification du germe en cause par hémocultures ou ponction-biopsie disco-vertébrale permet d’adapter au mieux le traitement antibiotique. De plus en plus de spondylodiscites non documentées sont décrites. Notre travail consiste, à partir d’une population de spondylodiscites suspectées infectieuses à l’imagerie, hospitalisée en rhumatologie, à comparer les spondylodiscites documentées à celles non documentées bactériologiquement, ainsi qu’à faire une analyse descriptive de ces dernières.
Matériel et méthode :
A l’aide de l’entrepôt de données du CHU de Rouen, nous avons recueilli toutes les suspicions de spondylodiscite hospitalisées en rhumatologie de 2010 à 2020. L’analyse statistique a été faite par test exact de Fisher pour les données qualitatives et par test de Mann-Whitney pour les données quantitatives.
Résultats :
Quatre cent vingt-deux patients ont été recueillis, 142 ont été analysés. Cent neuf spondylodiscites étaient documentées, dont 72 sur hémocultures et 36 sur une ponction-biopsie disco-vertébrale. Trente-trois n’étaient pas documentées. Les spondylodiscites documentées étaient plus souvent fébriles (41.3 % chez les documentées versus 15.21% chez les non documentées, p = 0.006), avaient un syndrome inflammatoire biologique plus important (CRP moyenne à 152.4 +/- 112.6 mg/L contre 73 +/- 73.1 mg/L, p < 0.0001), et évoluaient depuis moins de temps que celles non documentées (54.1% depuis moins d’un mois). Le principal germe retrouvé était Staphylococcus aureus à 27.5%, suivi des staphylocoques à coagulase négative et des streptocoques (respectivement 18.3% et 19.3%).
Conclusion :
Nous n’avons pas mis en évidence de différence significative entre la population des spondylodiscites infectieuses documentées et non documentées permettant de soutenir l’hypothèse d’une origine non bactérienne dans cette situation.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03428274
Contributor : Claire Leboeuf Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, November 15, 2021 - 9:58:08 AM
Last modification on : Saturday, December 11, 2021 - 3:40:45 AM

File

GRAVIERE_Aline.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03428274, version 1

Citation

Aline Gravière. Analyse descriptive des spondylodiscites sans documentation bactériologique issues d’une cohorte de 142 spondylodiscites infectieuses suspectées à l’imagerie. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03428274⟩

Share

Metrics

Les métriques sont temporairement indisponibles