Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

COFER : évaluation du recours aux coupeurs de feu en radiothérapie en tant que soin oncologique de support : étude mixte qualitative et quantitative

Résumé : Le recours aux coupeurs de feu (CF) est une pratique non conventionnelle à visée thérapeutique (PNCVT) fréquemment rapportée par les patients en radiothérapie. Cette pratique est peu connue et n’est pas validée en tant que soin de support en oncologie. L’objectif de ce travail était d’évaluer les connaissances et représentations des onco-radiothérapeutes quant aux PNCVT, et plus particulièrement concernant le recours aux CF. Méthode : Deux études ont été réalisées suivant deux méthodologies complémentaires : une étude qualitative suivant la théorie ancrée puis une étude quantitative observationnelle transversale. Des entretiens semi-dirigés ont été réalisés auprès d’onco-radiothérapeutes, et entièrement retranscrits. L’analyse des verbatims a été effectuée par deux relecteurs afin d’émettre des hypothèses. Un formulaire a ensuite été établi à partir des hypothèses émises, et envoyé à l’ensemble de la communauté des onco-radiothérapeutes français. Résultats : Sept entretiens semi-dirigés ont été effectués. Les profils des onco-radiothérapeutes étaient variés du fait de l’âge, de leur statut et de leur type d’exercice. 113 onco-radiothérapeutes ont répondu au formulaire. Leur profil était également varié. Des profils stéréotypés de médecin se dessinaient : paternaliste, empathique, ambivalent, mais également une tendance des onco-radiothérapeutes au rationalisme. Différentes relations au concept de soin transparaissaient : celle du « soin outil » et celle du « soin global ». L’acceptation d’une PNCVT serait liée à l’habitude de sa présence dans le paysage d’offre de soins. Le recours aux CF était rapporté comme fréquent, le CF serait plutôt un personnage bienveillant et bénévole. Le lien tissé avec le patient serait d’ordre spirituel. La communauté des onco-radiothérapeutes serait plutôt ouverte à la perception du CF comme soin de support, ou encore à l’exercice d’un CF au sein d’un centre, de manière cadrée. Les déterminants de ces choix favorables étaient l’âge jeune, et le recours aux PNCVT. Conclusion : L’évolution des profils de médecins et du concept de soin, semble aller vers une acceptation du recours aux CF en tant que soin de support en oncologie. La concrétisation de cette tendance reste néanmoins dépendante d’une volonté du corps médical d’approfondir la question du recours aux coupeurs de feu.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03428879
Contributor : Claire Leboeuf Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, November 15, 2021 - 12:51:37 PM
Last modification on : Thursday, January 13, 2022 - 4:31:37 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, February 16, 2022 - 8:30:24 PM

File

Damillville Martin_Mathilde.pd...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03428879, version 1

Citation

Mathilde Damilleville-Martin. COFER : évaluation du recours aux coupeurs de feu en radiothérapie en tant que soin oncologique de support : étude mixte qualitative et quantitative. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03428879⟩

Share

Metrics

Record views

16

Files downloads

48