Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

État des connaissances et besoins de formation en dermatologie chez les médecins généralistes des Bouches-du-Rhône

Résumé : Introduction : les médecins généralistes sont en première ligne dans la prise en charge des patients. Du fait de l’augmentation des pathologies cutanées, de la diminution du nombre de dermatologues et de l’augmentation des délais de rendez-vous chez ces spécialistes, les généralistes vont être amenés à traiter un large panel d’affections cutanées. L’objectif principal de cette étude était d’évaluer l’état des connaissances et des besoins de formation en dermatologie chez les médecins généralistes des Bouches-du-Rhône. Matériel et Méthode : nous avons réalisé une étude quantitative, descriptive et transversale effectuée au moyen d’une enquête par questionnaire anonyme et réalisée du 22/02/2020 au 30/09/2020. La population étudiée comprenait les médecins généralistes thésés libéraux et les internes en médecine générale de la faculté d’Aix-Marseille. Nous avons effectué une analyse statistique et utilisé le test Chi-Square avec un niveau de significativité p < 0,05 pour la comparaison des fréquences de variables qualitatives. Résultats : nous avons obtenu 320 réponses. Parmi les répondants, 76% d’entre eux jugeaient que leur formation universitaire en dermatologie était insuffisante et 82% désiraient participer à une formation complémentaire. Les deux formats d’apprentissage qui semblaient les plus attractifs pour eux étaient une formation pratique en face à face (54%) et une formation par outil informatique (36%). Les pathologies pour lesquelles les médecins se sentaient le plus à l’aise étaient : l’eczéma (94%), les infections bactériennes (91%) et l’urticaire (89%). Ils se sentaient moins à l’aise en ce qui concerne : les pathologies auto-immunes (90%), les toxidermies (87%) et le purpura (79%). Selon eux, les tumeurs cutanées étaient l’un des thèmes qui les motivaient le plus à participer à une formation complémentaire. Les médecins ayant moins de 20 ans d’exercice étaient significativement plus intéressés que les médecins plus expérimentés par une formation sur les tumeurs cutanées bénignes, les plaies chroniques, les pathologies des cheveux, les tumeurs et malformations vasculaires et les éruptions cutanées infantiles Conclusion : les médecins ont exprimé un besoin de formation complémentaire en dermatologie. Notre étude pourra servir de base à l’établissement d’une telle formation qui sera adaptée aux médecins généralistes des Bouches-du-Rhône.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03430823
Contributor : Faculté de Médecine Amu Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, November 16, 2021 - 1:49:07 PM
Last modification on : Wednesday, December 8, 2021 - 3:36:50 AM

File

Thèse version finale Katia SA...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03430823, version 1

Collections

Citation

Katia Salama. État des connaissances et besoins de formation en dermatologie chez les médecins généralistes des Bouches-du-Rhône. Sciences du Vivant [q-bio]. 2021. ⟨dumas-03430823⟩

Share

Metrics

Les métriques sont temporairement indisponibles