Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Patients polytraumatisés nécessitant une chirurgie crânienne et périphérique de façon concomitante : enjeux, damage control neurochirurgical et pronostic fonctionnel

Résumé : Introduction : à ce jour, il n'existe aucune preuve concernant la prise en charge chirurgicale en urgence des patients traumatisés sévères (PTS) avec traumatisme crânien grave (TCG), et présentant un hématome intracrânien menaçant le pronostic vital et une lésion extra-crânienne menaçant également le pronostic vital. Les guidelines actuelles recommandent d’abord de stopper le saignement extra-crânien. Néanmoins, le pronostic à long terme de ces patients dépend principalement des lésions intracrâniennes. Ainsi, nous proposons une stratégie chirurgicale combinée de damage control visant à réduire le temps passé en hypertension intracrânienne (HIC) et à réduire le délai d’admission en réanimation. Matériels et méthodes : revue ciblée de littérature. Étude rétrospective d'un trauma center de niveau 1 (Hôpital d’Instruction des Armées Sainte-Anne, Toulon, France) de 2007 à 2021 concernant les patients ayant bénéficié d'une chirurgie combinée crânienne et extra-crânienne dans un contexte traumatologique aigu. Résultats : la revue de littérature a montré qu’une chirurgie extra-crânienne peut être réalisée en urgence chez un patient avec TCG (niveau C) sous couvert d’un monitorage invasif de la pression intracrânienne (niveau C), et que le pronostic à long terme d’un PTS avec TCG dépend avant tout des lésions cérébrales (niveau C). Il n’existe pas de preuve suffisante concernant la prise en charge chirurgicale concomitante d’un hématome intra-crânien et d’une lésion extra-crânienne. La série monocentrique rétrospective comprenait 8 patients. L'âge moyen était de 35 ans (±14), le sex-ratio ♂/♀ de 1,7/1, et le mécanisme un AVP majoritairement piéton dans 50% des cas et une chute dans 50% des cas. Le GCS médian était de 8 (IQR 4) avant intubation, l'ISS médian de 41 (IQR 16). Sept patients (88%) étaient en choc à l'admission. Six patients (75 %) ont bénéficié d'une laparotomie dont quatre splénectomies d’hémostase. Un patient a bénéficié du drainage d'un pneumothorax compressif, et un patient a bénéficié d'un fixateur externe pour fractures multiples. Sept patients (88 %) ont bénéficié d'une craniectomie décompressive pour hématome sous-dural aigu (5 patients) ou contusion cérébrale majeure (2 patients). Un patient (12%) a bénéficié d'une craniotomie pour un hématome extra-dural. Trois patients ont présenté un choc hypovolémique majeur per-opératoire. Six patients (75 %) ont présenté une évolution neurologique favorable avec des complications mineures liées aux chirurgies extra-crâniennes, et deux patients sont décédés (25 %). Conclusion : la réalisation d'une chirurgie combinée crânienne et extra-crânienne de sauvetage est faisable et sûre, à condition que les équipes de traumatologie soient formées selon les principes du damage control. Elle peut être bénéfique pour le pronostic neurologique à long terme des PTS avec TCG nécessitant une chirurgie crânienne et extra-crânienne non différables.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03432146
Contributor : Faculté de médecine AMU Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, November 17, 2021 - 10:11:36 AM
Last modification on : Wednesday, December 8, 2021 - 3:36:50 AM
Long-term archiving on: : Friday, February 18, 2022 - 6:47:33 PM

File

Thèse Jury.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03432146, version 1

Collections

Citation

Nathan Beucler. Patients polytraumatisés nécessitant une chirurgie crânienne et périphérique de façon concomitante : enjeux, damage control neurochirurgical et pronostic fonctionnel. Sciences du Vivant [q-bio]. 2021. ⟨dumas-03432146⟩

Share

Metrics

Record views

24

Files downloads

12