Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Épidémiologie et pronostic des patients avec hémopathie maligne admis en soins critiques après traitement par cellules T avec Récepteur Antigénique Chimérique (CAR-T cells) : cohorte CARTORÉA du CHU de Montpellier 2019-21

Résumé : Les cellules CAR-T sont d’utilisation récente en immuno-oncologie. Certains effets indésirables graves comme le syndrome de relargage cytokinique ou la neurotoxicité liée aux cellules CAR-T peuvent nécessiter une admission en réanimation. Cette étude s’intéresse à la population de patients admis en réanimation au décours d’une injection de cellules CAR-T. Matériels et méthodes : la cohorte CARTOREA est une cohorte observationnelle, uni-centrique, constituée de tous les patients de plus de 18 ans traités par cellules CAR-T au CHU de Montpellier entre février 2019 et mai 2021. Un recueil complémentaire a été effectué pour les patients admis en réanimation dans les 30 jours suivant l’injection. Le recueil rétrospectif des données a été réalisé sur les dossiers informatisés des patients. L’objectif principal était de déterminer l’incidence d’admission en réanimation. Les objectifs secondaires étaient de rapporter l’incidence des complications spécifiques liées aux cellules CAR-T, de rechercher des facteurs prédictifs d’admission en réanimation et de rapporter la morbi-mortalité de ces patients. Résulats : 77 patients ont reçu une injection de cellules CAR-T, 21 (27 %) patients ont été admis en réanimation dans les 30 premiers jours suivant l’injection. Cette admission survenait en médiane au 6ème jour de l’injection. Le diagnostic retenu était un syndrome de relargage cytokinique pour 10 (48 %) patients et une neurotoxocixité liée aux cellules CAR-T pour 6 (28 %) patients. Cette étude n’a pas retrouvé de facteur prédictif d’admission en réanimation. La mortalité à 3 mois des patients admis en réanimation était de 23,8 %. La survie et le pronostic hématologique des patients admis en réanimation était comparable à celui des patients non admis en réanimation. Conclusion : l’admission en réanimation est fréquente après utilisation de cellules CAR-T et ne grève pas la survie ni le pronostic hématologique des patients. D’autres études sont nécessaires pour identifier les patients à risque d’admission en réanimation.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03432646
Contributor : Faculté de Médecine Um Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, November 17, 2021 - 12:47:05 PM
Last modification on : Friday, November 19, 2021 - 3:16:09 AM

File

 Restricted access
To satisfy the distribution rights of the publisher, the document is embargoed until : 2031-11-17

Please log in to resquest access to the document

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03432646, version 1

Collections

Citation

Mickaël François. Épidémiologie et pronostic des patients avec hémopathie maligne admis en soins critiques après traitement par cellules T avec Récepteur Antigénique Chimérique (CAR-T cells) : cohorte CARTORÉA du CHU de Montpellier 2019-21. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03432646⟩

Share

Metrics

Record views

13