Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Impact pronostique du premier séjour en réanimation dans une cohorte de patients nouvellement diagnostiqués atteints de lymphome B diffus à grandes cellules (Étude LYRA)

Résumé : Le lymphome B diffus à grandes cellules (LBDGC) est le sous-type de lymphome le plus fréquent. Environ 5% des nouveaux cas de LBDGC requièrent habituellement un transfert en réanimation avant le deuxième cycle de chimiothérapie. Il n’existe que peu de données publiées concernant la survie à long terme et les facteurs impactant le pronostic des patients atteints de LBDGC suite à une admission en réanimation lors de la première ligne de traitement.
Patients et méthodes :
Nous avons réalisé une étude cas-témoins rétrospective bicentrique incluant les patients adultes admis en réanimation au CHU de Rouen atteints d’un LBDGC nouvellement diagnostiqué ou en première ligne de traitement par immunochimiothérapie de type R-CHOP/R-CHOP like suivis au Centre Henri Becquerel entre le 1er janvier 2008 et le 31 décembre 2020. L’objectif principal était de comparer la survie globale à 2 ans à partir du diagnostic des patients ayant séjourné en réanimation par rapport à une cohorte de patients témoins n’ayant jamais requis de transfert en réanimation à l’aide d’un appariement 1:2 sur l’âge au diagnostic, le traitement reçu et le score IPI. Les principaux objectifs secondaires étaient de déterminer la survie sans progression à 2 ans ainsi que les facteurs pronostiques de mortalité en réanimation. Une valeur de p inférieure à 5% (risque alpha) était considérée comme statistiquement significative. Résultats : Au total, 961 LBDGC ont été diagnostiqués entre 2008 et 2020 dans notre centre et 53 (5,5%) patients ont été admis en réanimation de manière proche du diagnostic ou lors de leur première ligne de traitement. L’âge médian des cas à l’admission en réanimation était de 65 ans [56 ; 73], les patients étaient majoritairement atteints d’un LBDGC de stade III – IV (98,1%), avec des symptômes B (60,4%) et un score IPI élevé 3-5 (86,8%). Le premier motif d’admission était la détresse respiratoire aigüe (45%). Au total, 39 patients (73,6%) ont été admis avant le 2ème cycle de chimiothérapie. Le délai médian entre le diagnostic et l’admission en réanimation était de 28 jours [14 – 55]. Dix-sept patients (32,1%) sont décédés durant leur séjour en réanimation. Le taux de survie globale à 2 ans était inférieur chez les patients ayant été admis en réanimation : 29,4% (IC 95% : 18,9 – 45,6%) vs 65,4% (IC 95% : 56,5 – 75,8% ; p < 0,0001). Le taux de survie sans progression à 2 ans était également inférieur chez les patients ayant séjourné en réanimation : 21% (IC 95% : 11,8 – 37,3) vs 49,4% (IC 95% : 40,4 – 60,5%; p<0,0001) chez les patients témoins. Ces données se confirmaient chez les patients ayant survécu au séjour. En analyse univariée, les variables associées au décès en réanimation étaient : le recours à la ventilation mécanique (p=0,01), la nécessité d’utiliser les amines vasopressives (p=0,008). Les patients décédés en réanimation avaient également un score IGSII plus élevé à l’admission (médiane 75 vs 45 ; p<0,001), un score SOFA plus élevé à J3 (médiane 11 vs 3 ; p=0,002) et un taux de lactates artériels plus élevé à J1 (médiane 3,50 vs 1,80 mmol/l ; p=0,005). Après ajustement, les facteurs impactant défavorablement la survie en réanimation étaient la nécessité d’un recours aux amines vasopressives (p=0,01), le score IGSII plus élevé à l’admission (p=0,002) et le score SOFA plus élevé à J3 (p=0,03).
Conclusion :
Environ 6% des LBDGC en première ligne de traitement standard par R-CHOP nécessitent un transfert en réanimation et le taux de mortalité en réanimation est de 32%. L’admission en réanimation est un événement impactant fortement la survie globale et la survie sans progression des patients atteints de LBDGC. Le pronostic vital en réanimation est davantage lié au degré de gravité du patient à l’admission en réanimation qu’aux facteurs pronostiques propres au lymphome (IPI).
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03434112
Contributor : Claire Leboeuf Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, November 18, 2021 - 10:14:19 AM
Last modification on : Thursday, January 13, 2022 - 4:31:37 AM
Long-term archiving on: : Saturday, February 19, 2022 - 6:30:21 PM

File

ZDUNIAK _ Alexandra.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03434112, version 1

Citation

Alexandra Zduniak. Impact pronostique du premier séjour en réanimation dans une cohorte de patients nouvellement diagnostiqués atteints de lymphome B diffus à grandes cellules (Étude LYRA). Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03434112⟩

Share

Metrics

Record views

49

Files downloads

27