HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Validation et comparaison d’outils d’évaluation de la dépression chez des patients souffrant de psoriasis

Résumé : Introduction : Le psoriasis est une dermatose érythémato-squameuse d’évolution chronique. Aux lésions cutanées visibles et stigmatisantes s’ajoutent de nombreux symptômes physiques. De ce fait, le psoriasis impacte les fonctions physiques, psychologiques et la qualité de vie. La dépression affecte entre 9 et 55% des patients souffrant de psoriasis. L’utilisation des questionnaires de dépression qui mesurent seulement les symptômes dépressifs sans tenir compte des symptômes cliniques induits par le psoriasis, semble surévaluer la prévalence des troubles dépressifs et ne reflète pas correctement la dépression clinique. Les plaintes et les symptômes liés au psoriasis peuvent être faussement identifiés par les questionnaires comme symptomatologie dépressive et peuvent surestimer les symptômes dépressifs. Dans ce contexte, il semble nécessaire de proposer aux dermatologues des outils évaluant la symptomatologie dépressive, validés spécifiquement chez des patients souffrant de psoriasis. Objectif : Valider les auto-questionnaires (BDI, PHQ9, IDS, QIDS, HADS) évaluant la dépression chez des patients souffrant de psoriasis. Matériels et méthodes : Étude transversale observationnelle unicentrique. Résultats : Les résultats de cette étude ont montré que toutes les échelles étudiées sont des instruments fiables et valides pour évaluer la dépression chez les patients qui souffrent de psoriasis. Nous pouvons constater que les échelles utilisées ont un coefficient α de Cronbach supérieur à 0.8 attestant ainsi d’une bonne homogénéité et d’une adaptation à la population étudiée. Cependant, le BDI, l’IDS et le qIDS perdent en pertinence dans l’évaluation de la dépression du fait de la présence de coefficients de corrélation inter-item inférieurs à 0.30. Toutes les échelles sont performantes dans le dépistage des troubles dépressifs. En effet, la sensibilité varie de 78.3% (IC 95% à 56.3;92.5) pour l’HADS à 87% (IC 95% à 66.4 ; 97.2) pour le BDI et le PHQ9. Seul le qIDS voit sa spécificité diminuer à 70.5% (IC 95% à 63.5 ; 76.8). Les autres échelles gardent une spécificité supérieure à 75%. Enfin les auto-questionnaires restent stables dans le temps. Conclusion : Toutes les échelles testées au cours de notre travail se sont avérées utilisables dans le dépistage de la dépression chez les patients atteints de la dermatose. Cependant, après une analyse des résultats, le BDI et le PHQ9 se démarquent par leur excellente sensibilité : 87.0%. Leur très bonne spécificité : respectivement 88.6% et 83.4% et leur aire sous la courbe proche de 1 : 0.91 pour le BDI et 0.92 pour le PHQ9. Les 9 items du PHQ9 en font un test facile et rapide d’utilisation. Son intégration dans le dépistage peut faciliter le diagnostic de dépression et augmenter la probabilité de traitement et de suivi spécialisé.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03436584
Contributor : Santé Uca Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, November 19, 2021 - 2:13:34 PM
Last modification on : Thursday, December 16, 2021 - 2:16:04 PM
Long-term archiving on: : Sunday, February 20, 2022 - 7:03:43 PM

File

 Restricted access
To satisfy the distribution rights of the publisher, the document is embargoed until : 2024-12-31

Please log in to resquest access to the document

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03436584, version 1

Collections

Citation

Léa Boudon. Validation et comparaison d’outils d’évaluation de la dépression chez des patients souffrant de psoriasis. Psychiatrie et santé mentale. 2021. ⟨dumas-03436584⟩

Share

Metrics

Record views

56