Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

L’efficacité de la chimiothérapie par PACLITAXEL-DOXORUBICINE en seconde ligne chez les cancers bronchiques à petites cellules en rechute réfractaire ou résistante

Résumé : Objectifs : L’efficacité d’une chimiothérapie par paclitaxel-doxorubicine a été étudiée dans une étude de phase II, chez les patients atteints d’un cancer à petites cellules en rechute. Dans une analyse de sous-groupe de malades en rechute résistante ou réfractaire, cette chimiothérapie a montré un taux de réponse intéressant de 14%. En l’absence de traitement standard actuellement, en cas de rechute résistante ou réfractaire, nous avons cherché à confirmer ces résultats de manière rétrospective, en étudiant l’efficacité et la tolérance de ce doublet dans cette population par rapport au topotécan, seule molécule à bénéficier de l’AMM en rechute. Méthodes : Nous avons repris les dossiers de 42 patients atteints d’un cancer à petites cellules en rechute réfractaire ou résistante traités par paclitaxel-doxorubicine de janvier 2008 à décembre 2017, après une première ligne par sel de platine- étoposide. Notre critère de jugement principal est le taux de réponse. Les critères de jugement secondaires sont la durée de réponse, le taux de contrôle, la survie sans progression et la survie globale. Résultats : Le taux de réponse est de 26,2%, IC 95% [13,9-42,0] et le taux de contrôle de 45,2%, IC 95% [29,8-61,3]. La médiane de survie sans progression est de 2,4 mois, IC 95% [1,8 ; 4,0] et la médiane de durée de réponse est de 2,5 mois [2,2 ; 4,5]. La médiane de survie globale est de 4,9 mois, IC 95% [3,8 ; 6,8]. 21,4% des patients présentent une toxicité grade 3 ou 4; neutropénie (9,5%) dont une aplasie médullaire fébrile, infection (4,8%), nausées (4,8%) et asthénie (2,3%). Aucun décès toxique n’est survenu. Conclusion : La chimiothérapie par paclitaxel-doxorubicine améliore le taux de réponse des patients atteints d’un cancer à petites cellules en rechute réfractaire ou résistante par rapport au topotécan selon les données d’une méta-analyse de 2015 (taux de réponse de 5%, IC 95% [1-8]), avec une toxicité acceptable. Aucune différence ne semble exister sur la survie sans progression et la survie globale.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03457233
Contributor : Santé Uca Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, November 30, 2021 - 2:18:50 PM
Last modification on : Wednesday, December 1, 2021 - 3:48:14 AM

File

Thèse BOURRACHOT Clara.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03457233, version 1

Collections

Citation

Clara Bourrachot. L’efficacité de la chimiothérapie par PACLITAXEL-DOXORUBICINE en seconde ligne chez les cancers bronchiques à petites cellules en rechute réfractaire ou résistante. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03457233⟩

Share

Metrics

Les métriques sont temporairement indisponibles