Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Conduite à tenir en cas d'oubli de prise de contraceptif oestro-progestatif par voie orale, une étude prospective descriptive des connaissances des femmes

Résumé : Objectif : décrire les connaissances actuelles des femmes sous contraceptifs oestro-progestatifs par voie orale âgées de 15 à 40 ans sur les attitudes à adopter en cas d’oubli de prise et sur les contraceptifs d’urgence. Méthodes : une étude descriptive observationnelle transversale a été réalisée grâce un questionnaire anonymisé comprenant 23 questions. Il a été diffusé dans des cabinets de médecine générale de la région de Salon de Provence de mars 2021 à avril 2021 après avoir été testé sur 3 patientes en janvier 2021. Nous avons recueilli 45 réponses. Le critère d'évaluation principal était le taux de réponses correctes aux questions relatives aux connaissances des conduites à tenir en cas d’oubli de prise et des actions à entreprendre pour y remédier, ainsi que les réponses correctes sur les contraceptifs d’urgence. Résultats : un total de 45 femmes ont répondu au questionnaire, 5 ont été exclues car les réponses étaient manquantes ou incomplètes. La notion de délai de 12 heures était connu par 42.5% des femmes comme délai à risque en cas d'oubli de prise. En cas d'oubli de prise de moins de 12 heures, 15% connaissent la conduite à tenir. En cas d'oubli de prise de plus de 12 heures, 25% adoptent la bonne attitude. Quarante pour cent des femmes de notre étude avait déjà pris une contraception d'urgence. Seules 22.5% savaient que la contraception d'urgence pouvait être prise jusqu'à 5 jours après le rapport sexuel à risque. Elles étaient 20% à savoir qu'il existe deux types de contraception d’urgence hormonale et 12.5% à savoir que le DIU au cuivre pouvait être utilisé comme moyen d'urgence. Conclusions : de nombreux moyens de contraception sont disponibles en France. Leur efficacité en prise quotidienne repose sur l'information des patientes. Celle-ci doit être faite par le professionnel prescripteur, qu'il soit gynécologue, médecin généraliste ou sage-femme. Ils doivent s’assurer que le message délivré est compris et retenu par les patientes. Notre étude permet d’attirer l'attention des prescripteurs de contraceptifs oestro-progestatifs par voie orale sur la qualité des informations à délivrer aux patientes pour améliorer leurs connaissances et limiter le nombre de grossesses non désirées.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03461952
Contributor : Faculté de Médecine Amu Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, December 1, 2021 - 3:37:26 PM
Last modification on : Wednesday, December 15, 2021 - 3:36:12 AM

File

 Restricted access
To satisfy the distribution rights of the publisher, the document is embargoed until : 2023-12-01

Please log in to resquest access to the document

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03461952, version 1

Collections

Citation

Mathilde Paul. Conduite à tenir en cas d'oubli de prise de contraceptif oestro-progestatif par voie orale, une étude prospective descriptive des connaissances des femmes. Sciences du Vivant [q-bio]. 2021. ⟨dumas-03461952⟩

Share

Metrics

Les métriques sont temporairement indisponibles