Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Le tri des déchets non dangereux par les médecins généralistes libéraux du Pays Salonais

Résumé : Introduction : l’environnement est un des déterminants de la santé, et le tri des déchets a un impact sur l’un comme sur l’autre. Le tri est donc un moyen supplémentaire pour le médecin d’améliorer la santé de la population. L’objectif principal était de décrire les proportions de médecins généralistes libéraux du Pays Salonais triant ou ne triant pas leurs déchets au cabinet. L’objectif secondaire majeur était de décrire si la présence d’une poubelle de tri collectée en porte-à-porte était liée au tri dans cette population. Méthodes : l’étude était descriptive et transversale. Les médecins généralistes libéraux du Pays Salonais ont été interrogés sur leurs pratiques de tri par un formulaire constitué de questions fermées. Les participants ont été recrutés par mail et appels téléphoniques avec les listes de diffusion de la Communauté Professionnelle Territoriale de Santé Val Durance et de l’Association des Médecins Libéraux du Pays Salonais. Résultats : l’échantillon était constitué de 51 médecins généralistes. 40 médecins (78,4%) ont déclaré trier l’ensemble piles, ampoules et cartouches d’encre, 36 (70,6%) le carton, 23 (45,1%) le papier, 19 (37,3%) le plastique, et aucun les essuie-mains et les rouleaux de draps d’examen. 26 médecins (51%) jetaient les documents confidentiels avec les ordures normales, et aucun ne passait par une entreprise spécialisée pour les détruire et les recycler. Respectivement avec et sans bac de tri : 83% des médecins triaient les papiers contre 24% (p < 0,01) ; 100% triaient les cartons contre 55% (p < 0,01) ; 56% triaient les plastiques contre 27% (p = 0,05). Les médecins dont le cabinet était doté d’un bac de tri à couvercle jaune triaient donc significativement plus leurs déchets dans cet échantillon. Discussion : le tri des déchets assimilables aux ordures ménagères en cabinet peut être amélioré, notamment pour les documents confidentiels, les draps d’examen et les plastiques. La collecte en porte-à-porte des déchets recyclables jouait un rôle dans le tri. Les suggestions principales pour l’amélioration des pratiques sont : la connaissance des règles de tri du territoire, l’organisation du cabinet, l’achat de poubelles séparées pour les déchets recyclables et l’application d’une des solutions proposées pour les papiers confidentiels.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03465089
Contributor : Faculté de médecine AMU Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, December 3, 2021 - 4:07:50 PM
Last modification on : Saturday, December 18, 2021 - 3:40:32 AM
Long-term archiving on: : Friday, March 4, 2022 - 7:23:06 PM

File

Thèse faculté Saraidarian.pd...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03465089, version 1

Collections

Citation

Chloé Saraidarian. Le tri des déchets non dangereux par les médecins généralistes libéraux du Pays Salonais. Sciences du Vivant [q-bio]. 2021. ⟨dumas-03465089⟩

Share

Metrics

Record views

38

Files downloads

15