Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Les cas cliniques au XVIIIe siècle : quels liens avec l’évolution de l’enseignement médical ? Analyse de monographies médicales publiées entre 1706 et 1805 et conservées à la Bibliothèque historique de la faculté de Médecine de Montpellier

Résumé : Le projet REMEDE (Réussites et Échecs de la Médecine pré-moderne), dans le cadre duquel s’inscrit cette thèse d’exercice de médecine générale, étudie les pratiques de soin à travers les cas cliniques produits au cours du XVIIIe siècle, une période transitionnelle entre la médecine s’appuyant sur les systèmes philosophiques et la médecine dite « clinique ». Les pratiques sont déterminées par le contenu et les modalités de l’enseignement reçu par les soignants. Méthode : ce travail propose une recherche de cas cliniques parmi les monographies et polygraphies médicales publiées en Français entre 1706 et 1805 et conservées à la Bibliothèque historique de la Faculté de Médecine de Montpellier sous les cotes E.f., E.g. et E.h., afin d’en analyser qualitativement et quantitativement le contenu. Il s'agit ensuite de mettre en parallèle les résultats avec la lecture qualitative des textes liminaires qui accompagnent ces cas cliniques et avec une revue de la littérature concernant l’histoire de l’enseignement de la médecine. Résultats : le contenu des 116 cas cliniques recueillis parmi les 50 titres échantillonnés est cohérent avec celui des autres corpus étudiés dans le cadre du projet REMEDE. L’analyse des cas met en exergue un certain nombre de transformations au sujet des pratiques soignantes. La fonction même des cas cliniques publiés s’inverse à la fin du XVIIIe siècle : l’exemple illustrant un savoir s’efface devant l’observation comme matière première d’un savoir commun. Le même renversement opère dans l’enseignement de la médecine pratique en Europe. Les cahiers d’observations rédigés par les élèves médecins ou chirurgiens feraient le lien entre ces deux mouvements. Conclusion : les cas cliniques issus des monographies médicales (traités, mémoires, recueils d’observations) ont leur place dans la constitution du corpus exploitable par le projet REMEDE avec une limite inférieure de publication autour de 1760 afin de minimiser les biais de publication trop nombreux au cours de la première moitié du XVIIIe siècle.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03468653
Contributor : Faculté de Médecine Um Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, December 7, 2021 - 11:38:53 AM
Last modification on : Thursday, December 16, 2021 - 3:17:20 AM

File

TORCAT Marie_thèse.pdf
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03468653, version 1

Collections

Citation

Marie Torcat. Les cas cliniques au XVIIIe siècle : quels liens avec l’évolution de l’enseignement médical ? Analyse de monographies médicales publiées entre 1706 et 1805 et conservées à la Bibliothèque historique de la faculté de Médecine de Montpellier. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03468653⟩

Share

Metrics

Les métriques sont temporairement indisponibles