HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Représentations des médecins généralistes vis-à-vis de l'élargissement des recommandations vaccinales contre le papillomavirus à tous les adolescents de 11 à 14 ans, filles et garçons : enquête qualitative par entretiens semi-dirigés

Résumé : Introduction : en France, les cancers induits par le papillomavirus sont un réel problème de santé publique aussi bien chez les femmes que chez les hommes. Depuis le 1 janvier 2021, une nouvelle recommandation permet la prise en charge des vaccins chez les jeunes garçons également. Objectif : l’objectif principal de notre étude était de connaître les représentations des médecins généralistes vis-à-vis de l’élargissement de la vaccination contre le papillomavirus aux garçons. Les objectifs secondaires étaient de mettre en évidence les leviers et freins éventuels à l’application de cette nouvelle recommandation vaccinale. Méthodes : enquête qualitative par entretiens semi-dirigés. Résultats : l’étude des représentations des médecins généralistes concernant l’élargissement de la recommandation vaccinale contre le papillomavirus aux garçons a permis de dégager des résultats pouvant nous orienter vers différentes pistes afin d’améliorer l’adhésion vaccinale. Il ressort essentiellement de nos entretiens un sentiment d’inadaptation globale de la stratégie vaccinale en France concernant un vaccin considéré par les médecins généralistes interrogés comme utile, il serait intéressant d’optimiser la vaccination et de s’orienter vers les programmes de vaccination étranger, notamment en centre scolaire, car les pays ayant mis ce type de programme en plus sont ceux qui obtiennent la meilleure couverture vaccinale. Néanmoins une proportion importante des participants considère être mis en difficulté par l’abord des jeunes adolescents, considérés comme une population dont la communication est particulièrement délicate, d’autant plus lorsque l’on aborde un sujet qui impose de parler de sexualité. Certaines techniques pourraient permettre d’en parler plus facilement. L’utilisation des consultations prises en charge à 100% ou des consultations sur sites scolaires avec l’appui des Communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS), sont des pistes à explorer. Par ailleurs la communication concernant le vaccin, chez le garçon, étant jugée comme insuffisante L’ajout d’affiche de communication dans les cabinets et notamment en salle d’attente, permettrait d’attiser la curiosité des patients. Néanmoins les médecins par leur expérience personnelle, ont relevé certains facteurs favorisants l’adhésion vaccinale des garçons : La persévérance et l’implication des praticiens comme acteurs de prévention, tout comme certains contextes de consultation, il pourrait ainsi leur être proposé des formations sur l’hésitation vaccinale, leur permettant de se familiariser avec des outils de communication ou par l’aide de conseillers en vaccination sur le modèle de nos voisins québécois. Conclusion : cette étude nous a permis de mettre en évidence les représentations des médecins généralistes concernant l’élargissement de la recommandation vaccinale contre le papillomavirus. Nous avons ainsi obtenu des représentations positives, mais également des représentations négatives, mais toujours du point de vue des médecins, ainsi il serait intéressant de réaliser une thèse en miroir pour s’intéresser à la représentation des patients : parents et adolescents. Cette thèse en miroir complèterait nos connaissances des représentations concernant la prévention vaccinale contre papillomavirus. Nous pourrions ainsi agir sur les représentations négatives mise en évidence, quand cela est possible, mais également favoriser les représentations positives.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03472682
Contributor : Bibliothèque Universitaire de Médecine Nice Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, December 9, 2021 - 2:35:41 PM
Last modification on : Saturday, April 2, 2022 - 3:15:44 AM

File

2021NICEM110.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03472682, version 1

Citation

Justine Bail-Taillebois. Représentations des médecins généralistes vis-à-vis de l'élargissement des recommandations vaccinales contre le papillomavirus à tous les adolescents de 11 à 14 ans, filles et garçons : enquête qualitative par entretiens semi-dirigés. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03472682⟩

Share

Metrics

Record views

8

Files downloads

1