Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Amélioration de la détection des vésicules extracellulaires issues des polynucléaires neutrophiles par cytométrie en flux

Résumé : Les microvésicules (MV) sont des vésicules extracellulaires produites à partir du bourgeonnement de la membrane plasmique. Elles véhiculent un grand nombre d’activités biologiques et participent à des phénomènes physiopathologiques très variés. L’intérêt des MV en pathologie humaine a permet le développement de plusieurs applications : biomarqueur, vecteur ou cible thérapeutique. Parmi les MV circulantes, les MV issues de polynucléaires neutrophiles (NDMV) ont montré un intérêt comme biomarqueur dans divers processus comme l’inflammation. Leur nombre est aussi associé au pronostic de plusieurs pathologies telles que le sepsis, l’athérosclérose, ou les pathologies pulmonaires. Leur détection fiable est donc devenue un enjeu important. La cytométrie de flux (CMF) est l’une des techniques la plus utilisée pour les détecter et les quantifier. Cette technique permet une détection individuelle et multiparamétrique dans un temps court. Cependant, il existe des limites d’une part liée aux caractéristiques intrinsèques des MV (petite taille, faible densité antigénique et indice de réfraction). D’autres limites sont liées aux instruments. Les sensibilités actuelles de détection en scatter et en fluorescence sont trop faibles et la présence du bruit de fond empêche une bonne détection des MV. Après une introduction sur les MV, ce travail détaillera les outils actuellement disponibles pour concentrer et purifier les MV à partir d’un échantillon biologique, puis les techniques permettant de les caractériser. L’objectif de cette partie bibliographique est de détailler les avantages et inconvénients de ces nombreuses techniques, et de montrer que la détection des MV peut être améliorée. Une partie expérimentale portera alors sur une combinaison d’approches permettant d’améliorer la détection des NDMV. Un dépistage antigénique (54 spécificités) identifie le CD15, CD66b et CD66c comme les meilleurs antigènes sensibles et spécifiques pour la détection des NDMV. L’association de la chromatographie d’exclusion de taille et de la combinaison d’anticorps permet de diminuer le bruit de fond en retirant l’excès l’anticorps libre et d’augmenter le signal fluorescent des MV. L’utilisation d’un cytomètre de nouvelle génération permet d’augmenter significativement leur quantification. Ces améliorations ont permis, d’une part, une meilleure détection des NDMV à partir d’un échantillon plasmatique de patients septiques et d’autre part le tri spécifique de NDMV à partir d’un échantillon plasmatique de patients COVID-19. Ces développements méthodologiques pourraient être appliqués à d’autres sous-populations de MV afin d’améliorer leur détection. Ce travail contribuera à l’utilisation de la détection des MV comme biomarqueur clinique dans les laboratoires de biologie médicale.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03524489
Contributor : Pharmacie AMU Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, January 13, 2022 - 11:52:35 AM
Last modification on : Saturday, January 15, 2022 - 3:33:25 AM
Long-term archiving on: : Thursday, April 14, 2022 - 6:38:43 PM

File

Mémoire de DES Biologie Médi...
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03524489, version 1

Citation

Amandine Bonifay. Amélioration de la détection des vésicules extracellulaires issues des polynucléaires neutrophiles par cytométrie en flux. Sciences pharmaceutiques. 2021. ⟨dumas-03524489⟩

Share

Metrics

Record views

65

Files downloads

27