HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Effets des UVB sur l’expression et la transcription du couple GRK2 / β arrestine au sein de l’épiderme humain

Résumé : Les récepteurs couplés aux protéines G (RCPG) constituent la plus grande famille des récepteurs membranaires. Après activation par leurs ligands, ils ont la capacité de se coupler à des protéines G qui transmettent le signal provenant de leur activation à différents effecteurs intracellulaires. Le couple GRK (G protein-coupled receptor kinase) / β arrestine intervient dans la désensibilisation des RCPG en agissant au niveau de leur portion intracellulaire. Les GRKs et β arrestines jouent également un rôle très important dans de nombreuses voies de signalisation et des travaux récents ont montré que les GRKs pouvaient participer à la régulation de l’inflammation et de l’oncogénèse. L’objectif de notre travail a été d’étudier chez l’homme l’effet des rayons ultraviolets B (UVB) sur l’expression et la transcription épidermiques des GRK2 et β arrestines 1 et 2. Nous avons pour cela exposé des explants cutanés provenant de brachioplasties à une forte dose d’UVB (Waldman 800K) et avons quantifié par microscopie confocale les expressions épidermiques nucléaires et cytoplasmiques des GRK2 / β arrestines à différents temps de l’irradiation. L’étude de la transcription a été réalisée par PCR quantitative épidermique. Nous avons montré qu’il existait après UVB une diminution précoce des expressions nucléaires et cytoplasmiques des GRK2 associée à une induction nucléaire plus tardive de celles-ci. La transcription du gène codant pour la GRK2 était induite 6 heures après l’irradiation. Les β arrestines 1 et 2 n’étaient pas exprimées dans le noyau des kératinocytes de la peau saine et irradiée alors qu’il existait après UVB une réduction nette de leur expression cytoplasmique. On constatait une induction de la transcription épidermique de ces protéines après UVB qui était plus tardive pour la β arrestine 2. La diminution d’expression du couple GRK2 / β dans l’épiderme irradié pourrait résulter d’une augmentation de leur dégradation secondaire au stress oxydatif généré. Elle pourrait être responsable d’une diminution de la désensibilisation des RCPG cutanés et jouer un rôle important dans les multiples modifications de la signalisation et de la transcription cellulaire qui sont observées après exposition aux UV.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03535177
Contributor : Faculté de Médecine Um Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, January 19, 2022 - 4:20:16 PM
Last modification on : Friday, January 21, 2022 - 3:41:17 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, April 20, 2022 - 7:05:03 PM

File

 Restricted access
To satisfy the distribution rights of the publisher, the document is embargoed until : 2032-01-19

Please log in to resquest access to the document

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03535177, version 1

Collections

Citation

Alexandre Gaila. Effets des UVB sur l’expression et la transcription du couple GRK2 / β arrestine au sein de l’épiderme humain. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03535177⟩

Share

Metrics

Record views

17