HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Impact of regional anesthesia on blood pressure in ankle or leg fractures: a propensity score-matched comparison with general anesthesia

Résumé : Contexte : les chirurgies pour fractures de chevilles/jambes sont très fréquentes. Il existe deux types de stratégie anesthésiques possible : l’anesthésie générale (AG) et l’anesthésie locorégionale (ALR). Il n’existe pas de consensus sur le type de stratégie à adopter. L’AG est à l’origine d’hypotension peropératoire or celle-ci est source de complications postopératoires. Nous avons mené cette étude afin de comparer la stabilité hémodynamique de l’AG et de l’ALR périphérique au cours de la chirurgie de fracture/jambe. Méthodologie : le critère de jugement principal de l’étude était l’utilisation de vasopresseurs. Les critères de jugement secondaires incluaient le type et la dose de vasopresseurs utilisés, la prévalence et la durée d’hypotension en dessous de 65 mmHg et de 50 mmHg, la douleur et la consommation en morphine en SSPI, les complications postopératoires et la mortalité à 30 jours. Une analyse appariée par score de propension a été réalisée. Résultats : après sélection et application des critères d'exclusion, 250 patients opérés pour une fracture de cheville ou jambe entre le 1er janvier 2016 et le 31 décembre 2020 ont été inclus. L'analyse d'appariement par score de propension a permis de sélectionner 33 patients dans chaque groupe. L’utilisation de vasopresseurs était significativement plus élevée dans le groupe AG que dans le groupe ALR : 5/33 (45 %) et 1/33 (3 %) respectivement, p = 0,0002 (Tableau 3) et (Fig.2). L'utilisation d'éphédrine était significativement plus élevée dans le groupe AG que dans le groupe ALR, respectivement 14/33 (42 %) et 1/33 (3 %), p = 0,0003. La prévalence de la PAM < 65 mmHg et < 50 mmHg était plus augmenté de manière significative dans le groupe AG par rapport au groupe ALR, respectivement 31/33 (93 %) et 6/33 (18 %) pour la PAM < 65 mmHg ; 9/33 (27 %) et 1/33 (3 %) pour la PAM < 50 mmHg, p < 0,0001 et p < 0,0114 (Fig.3). Le temps passé en salle d'opération était significativement plus élevé dans le groupe AG que dans le groupe ALR, respectivement 168 minutes (Q1 127 - Q3 203) et 131 minutes (Q1 98 - Q3 162), p = 0,0001. La durée du séjour à l'hôpital, les complications postopératoires, les taux de mortalité à 30 jours ne différaient pas de manière significative entre les groupes. Conclusion : l’ALR périphérique permet une diminution du recours aux vasopresseurs et donc une meilleure stabilité hémodynamique au cours des chirurgies de fractures de cheville et jambes en comparaison à l’AG. Enfin, des études futures seront nécessaires afin de comparer avec plus de puissance les complications post opératoires en fonction de la stratégie d’anesthésie initiale.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03555042
Contributor : Faculté de Médecine Um Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, February 3, 2022 - 2:25:54 PM
Last modification on : Tuesday, February 15, 2022 - 3:13:57 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, May 4, 2022 - 8:13:49 PM

File

BIZIOU Yannis_thèse.pdf
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03555042, version 1

Collections

Citation

Yannis Biziou. Impact of regional anesthesia on blood pressure in ankle or leg fractures: a propensity score-matched comparison with general anesthesia. Human health and pathology. 2021. ⟨dumas-03555042⟩

Share

Metrics

Record views

13

Files downloads

18