HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Les « ateliers relationnels » : un espace de debriefing indispensable pour les internes en médecine générale

Résumé : Contexte et objectif : face au déclin de l’empathie constaté durant les études de médecine les responsables pédagogiques des différentes universités ont proposé des solutions permettant au moins de la maintenir. Beaucoup d’études réalisés sur les groupes type Balint montrent leur efficacité sur l’empathie, de nombreux travaux de thèses ont été évalué leur intérêt pédagogique avec à chaque fois une vision favorable à son maintien. L’objectif de notre étude était d’explorer le point de vue des animateurs des groupes de formation à la relation thérapeutique dédiés aux internes de médecine générale. Méthode : méthode qualitative par entretien semi-dirigés auprès d’animateurs de ces groupes de formation à la relation thérapeutique dédiés aux internes de médecine générale. Une analyse thématique a été réalisé en continu jusqu’à l’obtention de la saturation des données. Une triangulation de l’analyse par les deux chercheurs a été obtenue. Résultats : dix animateurs ont été interrogés. Ces ateliers se sont avérés être très utiles et formateurs pour les internes. En effet, les conditions nécessaires pour un échange de qualité étaient réunies : un cadre convivial, une cohésion groupale, une répartition équitable de la parole et des internes d’ancienneté différentes. Cela permettait de créer un espace d’échange propice au débriefing entre pairs, améliorait les compétences à l’ACP, donnait des clés aux étudiants pour trouver des solutions à leurs difficultés relationnelles et surtout permettait une amélioration de l’empathie, qui était l’objectif initial de l’instauration de ces enseignements. Les échanges ont aussi permis de renforcer l’estime de soi des internes, d’améliorer leurs réflexions sur leur pratique, et de déceler un éventuel mal-être. Perspective : plusieurs améliorations sont d’ores et déjà envisagés pour ces ateliers notamment leur extension au dépend des GEPT qui traitaient bien trop souvent de problématiques relationnels mais également en les répartissant mieux durant l’année. L’introduction d’un psychiatre ou d’un psychologue au moins sur une séance, si le budget ne permet pas davantage, serait d’un grand intérêt. Concernant la rémunération des animateurs il faudrait que la démarche soit simplifiée. Enfin mettre à disposition des formations pour les animateurs est pertinent.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03563150
Contributor : Faculté de Médecine Um Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, February 23, 2022 - 4:15:22 PM
Last modification on : Saturday, March 12, 2022 - 3:12:19 AM

File

BONNET Loïc_thèse_biffé-1.p...
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03563150, version 1

Collections

Citation

Loïc Bonnet. Les « ateliers relationnels » : un espace de debriefing indispensable pour les internes en médecine générale. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03563150⟩

Share

Metrics

Record views

7

Files downloads

6