HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Devenir et pronostic de patients de plus de 75 ans avec une insuffisance rénale chronique sévère : étude rétrospective

Résumé : La maladie rénale chronique (MRC), définie depuis 2002 par la présence d’anomalies de structure ou de fonction du rein pendant plus de trois mois, affecte environ 10 % de la population adulte mondiale et plus de 30 % des personnes âgées de 70 ans et plus. Les patients âgés avec MRC sévère (DFG < 20 ml/min/1.73 m²) posent des problématiques de prise en charge spécifiques. Cette étude a pour but d’analyser les facteurs socio-démographiques, cliniques et biologiques associés à l’initiation de la dialyse et à la mortalité et chez les patients de 75 ans et plus avec MRC sévère. Matériels et méthodes : nous avons mené une étude de cohorte, observationnelle, rétrospective et monocentrique dans le service de néphrologie du CHU de Nîmes. Les patients inclus avaient 75 ans et plus et présentaient une MRC sévère. Près de la moitié de la population a bénéficié d’une évaluation gériatrique. Nous avons comparé, via une analyse uni- et multivariée (significativité si p < 0.05) les paramètres sociodémographiques, cliniques et biologiques selon le statut « vivant » ou « décédé » à 3 ans de l’inclusion. Résultats : 157 patients ont été inclus avec un âge moyen de 83 ± 5,2 ans et une majorité d’hommes (68,4 %). Le débit de filtration glomérulaire moyen de l’échantillon était de 13.7 ± 4.7 ml/min/1.73 m² et le score de Charlson moyen de 2,3 ± 1,3. La mortalité à 3 ans était de 49,7 %. En analyse univariée, les facteurs associés à la mortalité étaient : le score pronostic REIN, l’absence d’initiation de la dialyse, le nombre élevé de médicaments, la présence de troubles du rythme ou d’une insuffisance cardiaque, le taux d’albuminémie bas, le score de Charlson élevé et la présence d’un cancer. En analyse multivariée, seul le fait de ne pas débuter la dialyse dans la période d’étude restait prédictif de mortalité. Un score IADL élevé était prédictif de bénéficier de la dialyse. Conclusion : l’initiation de la dialyse est le principal facteur associé à la survie à 3 ans dans notre étude. Un score IADL élevé est associé à une plus fréquente initiation de la dialyse chez les patients adressés en évaluation gériatrique. D’autres facteurs gériatriques non systématiquement pris en compte par les néphrologues sont associés à la mortalité suggérant l’intérêt d’une évaluation gériatrique de ces patients. Le recours à cette évaluation devrait être systématisé à tout patient de plus de 75 ans insuffisant rénal chronique afin de dépister les patients fragiles et pré fragiles et orienter leur prise en charge conjointe néphrogériatrique.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03577435
Contributor : Faculté de Médecine Um Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, February 16, 2022 - 4:47:54 PM
Last modification on : Wednesday, March 16, 2022 - 3:17:48 AM
Long-term archiving on: : Tuesday, May 17, 2022 - 8:07:17 PM

File

LAWEL CHEKOU KORÉ Ibrahim_th...
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03577435, version 1

Collections

Citation

Ibrahim Lawel Chekou Koré. Devenir et pronostic de patients de plus de 75 ans avec une insuffisance rénale chronique sévère : étude rétrospective. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03577435⟩

Share

Metrics

Record views

3

Files downloads

2