HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Utilisation de la vitrification ovocytaire dans le cadre du don d'ovocytes en assistance médicale à la procréation au CHU de Clermont-Ferrand : étude observationnelle sur 11 ans comparant les résultats du don d’ovocytes utilisant des ovocytes vitrifiés/réchauffés versus des ovocytes frais

Résumé : Introduction : Le don d’ovocytes, initialement réalisé de façon synchrone avec des ovocytes frais, est aujourd’hui de plus en plus réalisé avec des ovocytes vitrifiés, permettant ainsi de constituer une banque d’ovocytes, comme c’est le cas avec les banques de spermes. L’objectif de ce travail est de comparer les résultats en AMP avec don d’ovocytes vitrifiés versus ovocytes frais au CHU de Clermont-Ferrand, depuis la mise en place de la vitrification en 2013. Matériel et Méthodes : Il s’agit d’une étude comparative monocentrique réalisée au sein du service d’AMP-CECOS du CHU de CLERMONT-FERRAND du 01/01/2009 au 31/12/2019. Deux groupes ont été comparés : les couples ayant bénéficiés de tentatives réalisées en don synchrone avec des ovocytes frais (groupe frais) de 2009 à 2013, versus les couples ayant bénéficiés de tentatives réalisées avec des ovocytes vitrifiés (groupe vitrifiés) entre 2014 et 2019. Résultats : 119 tentatives ont été étudiées dans le groupe frais versus 128 dans le groupe vitrifiés. Le nombre d’embryons obtenus est significativement supérieur dans le groupe vitrifiés par rapport au groupe frais (3,5 vs 2,9 avec p=0,02). Les taux cumulés de naissances vivantes par tentative sont similaires dans les 2 groupes (25,78% dans le groupe vitrifiés versus 13,45% dans le groupe frais (p=ns)). En revanche, par couple, la supériorité du taux de naissances vivantes dans le groupe vitrifiés devient significative (35,5% vs 16,2%, avec p= 0,002), grâce à plus de tentatives réalisées (1,4 vs 1,2, avec p= 0,03). La vitrification ne semble pas influer sur les issues obstétricales et les données néonatales. Enfin, le taux de survie ovocytaire post-vitrification/réchauffement est de 76,46% sur les six années de l’étude, avec une nette progression entre 2014 (65,68%) et 2019 (89,22%). Conclusion : La mise en place de la technique de vitrification dans le cadre du don d’ovocytes dans le service d’AMP-CECOS a permis d’améliorer les résultats en termes de naissances vivantes par couple receveur, et les enfants issus de cette technique semblent en bonne santé. Ainsi, les avantages pratiques de cette technique (création d’une banque d’ovocytes, facilité de programmation et de préparation endométriale de la receveuse) facilitent l’accès au don d’ovocytes. L’amélioration des résultats des dernières années laisse entrevoir une belle perspective d’avenir à la vitrification ovocytaire.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03582848
Contributor : Santé Uca Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, February 21, 2022 - 2:43:07 PM
Last modification on : Wednesday, February 23, 2022 - 3:35:05 AM

File

Thèse ONZON Emilie.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03582848, version 1

Collections

Citation

Émilie Onzon-Bellier. Utilisation de la vitrification ovocytaire dans le cadre du don d'ovocytes en assistance médicale à la procréation au CHU de Clermont-Ferrand : étude observationnelle sur 11 ans comparant les résultats du don d’ovocytes utilisant des ovocytes vitrifiés/réchauffés versus des ovocytes frais. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03582848⟩

Share

Metrics

Record views

29

Files downloads

8