HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Neuropathies sensitives et anticorps anti-argonautes : étude d'un nouveau biomarqueur de dysimmunité neurologique

Résumé : CONTEXTE : Les neuronopathies sensitives comportent une grande proportion de mécanismes physiopathologiques inexpliqués, avec une suspicion de dysimmunité sous-jacente. Le screening protéique a permis de mettre en évidence une potentielle responsabilité des anticorps anti-Argonaute1, protéine régulant l’expression de l’ARN messager et des micro ARN. OBJECTIF : Caractériser l’atteinte neurologique des patients présentant l’anticorps anti-Argonaute1 (clinique, biologique, électrophysiologique). MÉTHODE : Une sérologie par ELISA indirect pour recherche d’anti-Ago1 a été effectuée chez 132 patients avec ganglionopathie, 330 patients avec une neuropathie périphérique non-ganglionopathie, 274 patients avec une maladie auto-immune sans neuropathie périphérique, 78 pathologies neurologiques centrales et 116 sujets sains. Un questionnaire de renseignements permettait de recueillir les données auprès du neurologue traitant. RÉSULTATS : 17/132 (12,9%) des patients avec une ganglionopathie étaient Ago1 positif. Le syndrome de Gougerot-Sjögren était plus associé à une séropositivité anti-Ago1 (6/8 (75%) vs 12/28 (43%), p = 0,01). Cliniquement, la ganglionopathie Ago1 positive se démarquait des autres ganglionopathies par une atteinte faciale (8/17 47%, p = 0,01) et une aréflexie globale plus fréquentes (13/17, 76 % p = 0,01). Elle est également améliorée par un traitement par immunoglobulines intraveineuses seules (6/11 [55 %] vs 4/22 [18 %], p = 0,03) ou en association avec d’autres traitements immunosuppresseurs (rituximab, l’azathioprine ou aux échanges plasmatiques (6/12 [50 %] vs 2/19 [11 %], p = 0,02). CONCLUSION : L’anticorps anti-Ago1 est un biomarqueur intéressant pour identifier les patients avec une ganglionopathie auto-immune, notamment par son association avec le syndrome de Gougerot-Sjögren et sa réponse aux traitements immunosuppresseurs.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03595538
Contributor : Santé Uca Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, March 3, 2022 - 11:16:45 AM
Last modification on : Saturday, March 5, 2022 - 3:31:10 AM

File

Thèse VALLAYER Pierre-Baptist...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03595538, version 1

Collections

Citation

Pierre-Baptiste Vallayer. Neuropathies sensitives et anticorps anti-argonautes : étude d'un nouveau biomarqueur de dysimmunité neurologique. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03595538⟩

Share

Metrics

Record views

28

Files downloads

19