HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Prévalence de l’absence de traitement de fond chez les patients ayant un diagnostic de sclérose en plaques depuis la mise en application des critères Mac Donald 2017 : NoDiMS-2

Résumé : CONTEXTE : La stratégie thérapeutique privilégiée à l’heure actuelle dans la SEP est celle de l’initiation précoce d’un traitement de fond afin de ralentir la progression du handicap. Pourtant, une première étude s’intéressant aux patients atteints de SEP répertoriés sur la base nationale EDMUS et vus en consultation entre juin 2016 et juin 2017 a révélé que 31,3% des patients SEP n’étaient pas traités. Depuis, les critères de Mac Donald 2017 ont été publiés et de nouveaux traitements de fond ont été mis sur le marché. Ainsi, y a-t’il un impact de ces avancées sur le taux de patients traités ? OBJECTIFS : Déterminer la proportion des patients atteints de SEP vus en consultation entre décembre 2018 et décembre 2019 et ne recevant pas de traitement de fond. Comparer les caractéristiques démographiques, cliniques et radiologiques des patients avec ou sans traitement. Comparer la prévalence par rapport à celle observée lors de la première étude sur les données obtenues 2 ans plus tôt. MÉTHODE : Étude observationnelle, rétrospective, transversale et multicentrique portant sur les données de 24822 patients. Les données concernant les patients inclus sont issues de la base de données nationale EDMUS. Les patients devaient avoir été vus par un neurologue dans le cadre d’une SEP entre décembre 2018 et décembre 2019. La première consultation survenant durant la période d’intérêt a été prise en compte. L’existence d’un traitement de fond mis en place dans les 6 mois après la consultation index a été prise en compte pour obtenir une approximation du nombre de patients non traités à un instant t mais en attente de traitement. Les données de l’extraction du 15/06/2021 ont été utilisées pour permettre de disposer d’un recul minimal de 18 mois avec remplissage optimal de la base par rapport à la consultation index. RÉSULTATS : 29.2% des patients n’étaient pas traités lors de la consultation d’intérêt, contre 31,3% précédemment (p<0.001). 12,1 % des patients n’avaient jamais reçu de traitement de fond (vs 14.7%, p<0.001). L’âge élevé, la longue durée d’évolution de la SEP, les formes RR avec poussée unique, SP et PP et le sexe masculin étaient associés à une probabilité plus élevée de non-traitement. À l’inverse, le sexe féminin prédisposait à être traité. La sévérité clinique était plus faible et le délai entre le début de maladie et l’introduction des traitements fond plus court chez les patients en cours de traitement. Les patients les plus traités présentaient une SEP rémittente récurrente. CONCLUSION : La proportion de patients non traités dans cette étude reste élevée mais diminue par rapport à celle de la précédente étude. Alors que le taux de patients traités est stable dans les formes secondairement progressives voire discrètement plus faible dans les formes rémittentes récurrentes associées à la survenue d’au moins deux poussées, la proportion de patients traités parmi les SEP primaires progressives est plus élevée, probablement grâce à la mise sur le marché de l’ocrelizumab. La hausse du taux de traitement la plus nette concerne les patients présentant une SEP rémittente récurrente avec poussée unique, pouvant témoigner de l’effet des nouveaux critères diagnostiques qui permettent un diagnostic de SEP et une initiation de traitement plus précoces. L’actualisation des critères Mac Donald étant récente, l’effet des modifications effectuées démontrera probablement son plein effet dans quelques années.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03597149
Contributor : Santé Uca Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, March 4, 2022 - 10:24:44 AM
Last modification on : Tuesday, March 8, 2022 - 3:28:52 AM

File

Thèse WASIK Théophile.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03597149, version 1

Collections

Citation

Théophile Wasik. Prévalence de l’absence de traitement de fond chez les patients ayant un diagnostic de sclérose en plaques depuis la mise en application des critères Mac Donald 2017 : NoDiMS-2. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03597149⟩

Share

Metrics

Record views

9

Files downloads

2