HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Étude rétrospective du parcours Examen Clinique Objectif Structuré (ECOS) pour le certificat de compétences cliniques de la faculté de Montpellier-Nîmes

Résumé : Au sein de la faculté de médecine de Montpellier-Nîmes, le certificat de compétences cliniques (C3) est délivré après une évaluation au format ECOS (Examen Clinique Objectif Structuré) depuis trois ans sur un modèle proche de celui qui sera organisé nationalement à partir de 2024 et comptant pour l’examen national classant à hauteur de 30% avec l’application de la réforme du deuxième cycle (R2C). Alors que les épreuves académiques traditionnelles par QCM explorent les connaissances déclaratives, le format ECOS permet d’évaluer les compétences techniques et non techniques des étudiants. L’objectif de l’étude était de faire une analyse descriptive rétrospective de la mise en place de cette modalité d’évaluation. Méthodes : les étudiants du site de Montpellier et du site de Nîmes effectuaient une session formative en 5ème année puis une session certificative en 6ème année. Le parcours était constitué de 7 ateliers successifs (iconographie, cas clinique court, pharmacologie, anamnèse/examen clinique, synthèse avec reformulation, annonce diagnostique au malade, geste technique). Les étudiants de chaque promotion étaient évalués sur plusieurs demi-journées, avec des sujets et des évaluateurs différents pour chaque demi-journée. Résultats : plus de 750 étudiants ont été évalués en trois ans, au travers de 5 sessions de C3 sur chaque site. Le site d’évaluation n’était pas un facteur discriminant entre les notes des étudiants. Le sujet de l’atelier et l’évaluateur pouvaient entraîner des différences entre les groupes de passage, mais cet effet était en diminution au cours des sessions successives. Les notes des ateliers entre eux, et entre la session formative et certifiante étaient faiblement corrélées. La performance globale au C3 était faiblement corrélée à la performance à l’iECN (r = 0,32) ce qui souligne la complémentarité de ces formats d’évaluation. Conclusion : le C3 au format ECOS a démontré sa faisabilité. Il nécessite un investissement important de l’équipe pédagogique pour en augmenter la validité et la fiabilité. L’introduction d’une note de compétence au futur ECN devrait permettre de mieux évaluer les compétences développées au cours du deuxième cycle et de motiver les étudiants à acquérir des compétences en stage en plus des connaissances médicales seules.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03624823
Contributor : Faculté de Médecine Um Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, March 30, 2022 - 2:57:58 PM
Last modification on : Tuesday, April 5, 2022 - 3:15:04 AM

File

 Restricted access
To satisfy the distribution rights of the publisher, the document is embargoed until : 2022-09-20

Please log in to resquest access to the document

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03624823, version 1

Collections

Citation

Simon Machouche. Étude rétrospective du parcours Examen Clinique Objectif Structuré (ECOS) pour le certificat de compétences cliniques de la faculté de Montpellier-Nîmes. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03624823⟩

Share

Metrics

Record views

12