HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

COVID-19 et AINS, quelle évolution des pratiques pour les médecins généralistes des Alpes-Maritimes ?

Résumé : Introduction : suite à la déclaration de l’état de pandémie de COrona VIrus Disease 19 (COVID-19) par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), le 12 mars 2020, le gouvernement français a formulé des recommandations de proscription des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Elles ont été relayées à travers les médias généralistes et les réseaux sociaux en France et à travers le monde, et ont alors suscité de nombreuses questions dans l’univers scientifique ainsi qu’une certaine inquiétude parmi les soignants et le public. De ce fait, les médecins généralistes (MG) ont dû faire face à la gestion de ces molécules dans un climat d’incertitude. Objectif : analyser l’évolution des pratiques de prescription des AINS par les MG dans ce contexte de pandémie ainsi que les déterminants de la construction de cette évolution. Matériel et méthode : une étude qualitative par entretiens semi-dirigés a été réalisée auprès de 16 médecins du département des Alpes-Maritimes entre mars et mai 2021. L’analyse a été menée par théorisation ancrée avec double codage. Résultats : la plupart des médecins interrogés ont drastiquement réduit leurs prescriptions d’AINS à l’aube de la pandémie. Ils ont repris des prescriptions plus habituelles quelques semaines à quelques mois plus tard, avec un frein à leur prescription en contexte infectieux. Plusieurs théories ont permis d’expliquer la modification de leurs pratiques, notamment une phase de sidération initiale collective, une difficulté d'identification des sources d'informations, une anxiété générée par la prescription de ces traitements, ou encore une forme de réticence de la part des patients. Conclusion : cette étude a permis de mettre en avant l’importance pour les MG de manier les AINS avec précaution et de faire davantage de conseil thérapeutique les concernant, d’autant que certaines de ces molécules sont toujours en vente libre et que leur innocuité dans l’infection par la COVID-19 est encore discutée. Nous avons également formulé des théories plus globales sur la gestion de l’infodémie en contexte de crise sanitaire, celle de l’incertitude en médecine générale, ou encore la pratique d’une médecine défensive à travers l’application du principe de précaution.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03627680
Contributor : Bibliothèque Universitaire de Médecine Nice Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, April 1, 2022 - 2:16:25 PM
Last modification on : Wednesday, April 13, 2022 - 3:46:27 AM

File

2021NICEM070.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03627680, version 1

Citation

Ingrid Le Page. COVID-19 et AINS, quelle évolution des pratiques pour les médecins généralistes des Alpes-Maritimes ?. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03627680⟩

Share

Metrics

Record views

8

Files downloads

2