HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Impact du confinement national sur les admissions pour SCA en France : une analyse spatiale des déterminants socio-économiques et d’offre de soins

Résumé : À l'échelle mondiale, la pandémie de COVID-19 a été associée à une baisse du nombre total d'hospitalisations pour syndrome coronarien aigu (SCA). De plus, il existe une association connue entre les SCA et le statut socio-économique. De la même manière, la pandémie de COVID-19 a eu un effet différencié sur la santé des individus selon leur statut socio-économique. Cette étude vise à évaluer l'effet du premier confinement sur les admissions pour SCA en France et à étudier les facteurs associés à son hétérogénéité spatiale. Méthodes : dans cette étude nationale rétrospective, nous avons utilisé les données de la base nationale du PMSI pour estimer les taux d'admission pour SCA dans l’ensemble des hôpitaux publics et privés de France métropolitaine, en 2019 et 2020. Nous avons utilisé une régression binomiale négative pour tester une variation nationale des admissions lors du premier confinement, en comparaison de la même période en 2019 (semaines 12 à 19). Nous avons mené une analyse multivariée pour explorer les facteurs associés à la variation des taux d'incidences cumulées d’admissions pour SCA (taux 2020/taux 2019) à l’échelle des départements. Résultats : nous avons trouvé une réduction significative des admissions pour SCA à l'échelle nationale et au cours du premier confinement instauré en réponse à la pandémie de COVID-19 (ratio d’incidences cumulées IRR 0.70 [0.64 - 0.76]), avec des variations géographiques notables. À l’échelle des départements, et après ajustement sur l'incidence cumulée d’hospitalisations liées à la COVID-19 ainsi que sur l’indice de vieillissement, une part plus élevée de personnes passées par le chômage partiel était associée à une diminution plus forte du ratio d’incidences cumulées. À l’inverse, une part plus importante d’individus dont le plus haut diplôme obtenu est le baccalauréat, ainsi qu’une plus grande densité de lits et places court séjour hospitalier étaient associées à une plus faible diminution du ratio d’incidences cumulées. Conclusion : au cours du premier confinement, il y a eu une forte diminution nationale des hospitalisations pour SCA. Des déterminants socio-économiques et d’offre de soins tels que le niveau d’éducation et d’importantes capacités hospitalières en court séjour étaient associés à une diminution relative plus faible du taux d'incidence des admissions pour SCA en 2020 ; tandis qu’une part importante d’individus en chômage partiel était associée à une diminution relative plus forte du taux d’admissions.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03632859
Contributor : Faculté de Médecine Um Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, April 14, 2022 - 10:52:49 AM
Last modification on : Wednesday, April 27, 2022 - 3:16:05 AM

File

 Restricted access
To satisfy the distribution rights of the publisher, the document is embargoed until : 2032-04-06

Please log in to resquest access to the document

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03632859, version 1

Collections

Citation

Rodney Plat. Impact du confinement national sur les admissions pour SCA en France : une analyse spatiale des déterminants socio-économiques et d’offre de soins. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03632859⟩

Share

Metrics

Record views

2