HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Motifs de réhospitalisation à l’ICM des patients suivis en HAD pour des soins palliatifs oncologiques au cours de l’année 2019

Résumé : Il existe une augmentation de l’activité des soins palliatifs due en partie à la part prépondérante des pathologies oncologiques dans la fin de vie. Le souhait majoritaire des patients restant le décès à domicile, il est important de leur offrir cette possibilité notamment grâce à la mise en place de l’HAD. L’objectif de cette thèse est l’analyse des motifs de réhospitalisation à l’ICM des patients suivis en HAD pour des soins palliatifs oncologiques dans le but de trouver des pistes d’amélioration du maintien à domicile. MÉTHODE : nous avons réalisé une étude observationnelle quantitative portant sur le recueil des motifs de réhospitalisation à l’ICM des patients suivis en HAD pour des soins palliatifs oncologiques en 2019. Les critères secondaires portaient sur l’environnement psycho-social, les caractéristiques des réhospitalisations, et le suivi médical. Les données ont été collectées grâce aux dossiers médicaux informatisés, et appels aux médecins traitants et structures d’HAD. Une analyse biostatistique a ensuite été réalisée. RÉSULTATS : 37 réhospitalisations ont été inclues. Le motif de réhospitalisation le plus fréquent est l’aggravation de la pathologie principale (incluant de manière prépondérante les complications digestives, l’algologie et la pathologie infectieuse) suivies de l’iatrogénie, de la souffrance psychologique et le l’inadéquation de la prise en charge au domicile. Les patients sont majoritairement décédés en structures, bénéficiaient pour la plupart d’un entourage présent, d’un domicile adapté et n’étaient en majeur partie non suivis par les réseaux et équipes mobiles de soins palliatifs. DISCUSSION : ces résultats sont conformes à ceux retrouvés dans la littérature. Ils mettent en avant la nécessité d’un bon contrôle des symptômes notamment en insistant sur la précocité de la mise en place de soins palliatifs et le recours aux structures comme les réseaux ou équipes mobiles de soins palliatifs. La formation des soignants et l’information des patients sur les soins palliatifs semblent aussi essentielles. CONCLUSION : l’aggravation de la pathologie principale reste le motif prépondérant de réhospitalisation de ces patients, on peut penser qu’une optimisation du contrôle des symptômes permettrait un meilleur maintien à domicile.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03651837
Contributor : Faculté de Médecine Um Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, April 26, 2022 - 3:39:32 PM
Last modification on : Tuesday, May 3, 2022 - 3:19:04 AM

File

GUILLAUME Marion_thèse.pdf
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03651837, version 1

Collections

Citation

Marion Guillaume. Motifs de réhospitalisation à l’ICM des patients suivis en HAD pour des soins palliatifs oncologiques au cours de l’année 2019. Médecine humaine et pathologie. 2022. ⟨dumas-03651837⟩

Share

Metrics

Record views

8

Files downloads

1