HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Prévention du mésusage de l’alcool : évaluation de l’acceptabilité d’une action de prévention dans le cadre des consultations de prévention

Résumé : Introduction : La Société Française d’Addictologie (SFA) considère les consultations de suivi comme propices à la prévention des troubles de l’usage de l’alcool (TUAL). L'objectif de ce travail est d'étudier l’acceptabilité d'une action de prévention réalisée de façon systématique au décours de consultations de ce type. Méthodologie : L’inclusion a été réalisée sur les salarié.e.s du Service de Santé au Travail (SST) de Moirans vus en consultation d’embauche et périodique entre septembre et octobre 2021. La démarche de prévention consistait en un temps d'échange d'une dizaine de minutes entre le salarié et l'interne de santé au travail ou une infirmière en santé au travail (IDEST), consacré à une auto-évaluation de la consommation d'alcool, au calcul du score FACE (Fast Alcohol Consumption Evaluation / Formule pour Approcher la Consommation d'Alcool), à la délivrance de messages de prévention adaptés au type de consommation, puis à la remise d'un support d'information simple et à l'évaluation de son acceptabilité. Dans un deuxième temps (délai de 1 à 5 mois post-consultation), un échange téléphonique avec chacun des salarié était réalisé par l'interne de médecine générale afin d'évaluer l'usage fait du support d'information, le fait d'avoir engagé une réflexion personnelle sur le sujet (prise de conscience de son niveau de consommation), ou d'avoir échangé avec un tiers voire un professionnel de santé à ce sujet. Résultats : Au total 203 patient.e.s/ salarié.e.s ont été inclus.e.s lors des consultations et 169 ont pu être rappelé.e.s dans un délai de 1 à 5 mois. Un quart (25%) de la population présentait un mésusage selon le score FACE. La remise d’un dépliant d'information contenant un auto-questionnaire (que ce soit par le médecin ou le paramédical), a été très bien acceptée comme moyen d’abord de l’alcool pendant la consultation (95% acceptation), les trois quart déclarent l’avoir lu après la consultation (73%), et les réponses obtenues lors des rappels laissent envisager une utilisation du dépliant a posteriori puisque plus de la moitié l'ont conservé (55% l’ont gardé, versus 37% l’ayant perdu et 9% jeté). Discussion : Ce travail confirme l'excellente acceptabilité de ce type de démarche (et ce quand bien même l'acceptabilité de la démarche de prévention était de plus liée au fait d'accepter le principe du rappel téléphonique). Conclusion : Ces résultats nous encouragent à promouvoir la prévention des TUAL en consultation de suivi (notamment en médecine du travail et médecine générale), et la pertinence d'impliquer des paramédicaux au même titre que des médicaux dans ce type de démarche pour maximiser l'impact en termes de santé publique.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03666433
Contributor : Jean-Hugues Morneau Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, May 13, 2022 - 9:15:01 AM
Last modification on : Sunday, May 15, 2022 - 3:34:02 AM

File

2022GRAL5035_gillioen_barbara_...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03666433, version 1

Citation

Barbara Gillioen, Aurore Meheux. Prévention du mésusage de l’alcool : évaluation de l’acceptabilité d’une action de prévention dans le cadre des consultations de prévention. Médecine humaine et pathologie. 2022. ⟨dumas-03666433⟩

Share

Metrics

Record views

0

Files downloads

0