Le grotesque chez Christian Prigent : une lecture de Grand-mère Quéquette et Demain je meurs

Résumé : Refermant un cycle de fictions en prose initié en 1989 par Commencement, Grand-mère Quéquette et Demain je meurs forment un ensemble stylistique et thématique cohérent. Nous l'aborderons d'une manière oblique, sous l'angle de la notion de grotesque. Celle-ci ne sera pas seulement une porte d'entrée, elle sera aussi notre guide dans ces œuvres. Le choix d'une catégorie a priori marginale de la réflexion esthétique vise à éviter la lourdeur d'une démarche qui consisterait à évaluer directement la modernité (ou la postmodernité) des œuvres considérées. En outre, la correspondance imparfaite des notions de grotesque et de moderne sera sans doute profitable à la compréhension de l'une et de l'autre. C'est sous cet éclairage réciproque que nous voudrions avancer.
Type de document :
Mémoires
Littératures. 2012
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [102 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00751698
Contributeur : Ufr Arts, Lettres, Communication Rennes 2 <>
Soumis le : mercredi 14 novembre 2012 - 09:26:14
Dernière modification le : lundi 26 mars 2018 - 15:34:26
Document(s) archivé(s) le : vendredi 15 février 2013 - 03:40:34

Identifiants

  • HAL Id : dumas-00751698, version 1

Citation

Typhaine Garnier. Le grotesque chez Christian Prigent : une lecture de Grand-mère Quéquette et Demain je meurs. Littératures. 2012. 〈dumas-00751698〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

888

Téléchargements de fichiers

2271