Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Épidémiologie de la mortalité maternelle hospitalière. Étude observationnelle réalisée à la Réunion

Résumé : Introduction : La mortalité maternelle demeure le principal indicateur de santé maternelle. C'est un événement rare en France, traité de façon globale au niveau national. Mais des disparités régionales sont connues notamment à La Réunion où une surmortalité maternelle est constatée. Ce travail a pour objectif général de réaliser une revue de la mortalité maternelle hospitalière sur l'île de la Réunion par l'étude des facteurs de risque et des causes de décès. L'objectif final est de guider les actions de prévention. Matériel et méthode : Étude observationnelle rétrospective. Les cas éligibles étaient toutes les morts maternelles hospitalières, y compris tardives, entre le 1er janvier 2005 et le 30 septembre 2013. Les centres concernés étaient les 4 hôpitaux publics réunionnais. Pour l'identification des décès, la source utilisée a été la base nationale du Programme de Médicalisation du Système d'Information. Les données ont été collectées à partir de la consultation des documents médicaux. Résultats : 27 décès maternels hospitaliers ont été identifiés avec un taux de mortalité maternelle de 22,5‰ pour la période 2005-2012. L'âge moyen des femmes décédées était de 35,7 (+/- 6,5) ans. Près d'un quart des parturientes étaient obèses. La moitié des femmes étaient multipares et un tiers étaient de grandes multipares. Elles ont eu en moyenne 8,1 (+/- 2,4) consultations et 4,1 (+/- 1,4) échographies au cours de leur grossesse. Dans près de la moitié des cas, le suivi a été assuré principalement par un médecin généraliste. L'accouchement et le post partum immédiat représentaient la période la plus critique avec 44,5% des décès maternels. Plus de la moitié des femmes ont accouché par césarienne. Une autopsie n'a été pratiquée que chez 13% des femmes décédées. Dans un quart des cas, elle a été proposée à la famille qui l'a refusée. Les causes obstétricales directes dominent (59,3% des décès maternels) en raison des hémorragies qui restent le premier diagnostic (22,2%). Elles sont suivies des embolies amniotiques et des maladies cardio-vasculaires (14,8%). Viennent ensuite les thrombo-embolies, les maladies infectieuses de cause indirecte et les cancers (11,1%) ; les complications de l'hypertension représentant 7,4% des décès. Conclusion : Ces résultats soulignent l'importance d'une revue collective des cas de morts maternelles à l'échelle locale afin d'identifier des moyens de prévention adaptés au contexte.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

Cited literature [136 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01068943
Contributor : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Submitted on : Friday, September 26, 2014 - 3:17:54 PM
Last modification on : Tuesday, February 2, 2021 - 11:22:01 AM
Long-term archiving on: : Saturday, December 27, 2014 - 11:35:50 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01068943, version 1

Collections

Citation

Julien Lefèvre. Épidémiologie de la mortalité maternelle hospitalière. Étude observationnelle réalisée à la Réunion. Médecine humaine et pathologie. 2014. ⟨dumas-01068943⟩

Share

Metrics

Record views

1335

Files downloads

6440