Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Complications neurologiques invalidantes post-allogreffe de cellules souches hématopoïétiques

Résumé : Les complications neurologiques dans les suites d'allogreffe de cellules souches hématopoïétiques présentent une problématique diagnostique particulièrement difficile. Nous avons recensé tous les patients consécutifs adressés au département de neurophysiologie clinique de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière pendant la période de juin 2013 à juin 2014 pour des tableaux de déficit sensitif ou moteur sévère avec impotence fonctionnelle à la marche dans les suites d'une allogreffe de cellules souches hématopoïétiques. Nous décrivons six patients qui ont présenté des atteintes neurologiques invalidantes après l'allogreffe, ou dans le cas d'une DLI (donor lymphocyte injection) pour un patient. Dans cette série, les causes infectieuses, tumorales et toxiques ont été écartées et nous avons retenu une hypothèse dysimmune en lien avec l'allogreffe chez tous les patients. Pour trois patients, nous faisons l'hypothèse d'un mécanisme dysimmun en lien avec la GVH aiguë, ayant induit un syndrome de Guillain Barré (GBS) dysautonomique, un GBS associé à une atteinte centrale, mésencéphalique, et une myélopathie. Trois autres patients n'avaient pas de GVH. Parmi ceux- là, deux ont présenté une neuropathie aiguë pouvant correspondre à un GBS avec une affinité particulière pour le ganglion sensitif associée à une médullopathie, une patiente a présenté une médullopathie isolée. Cette série que nous rapportons présente des particularités qui la distinguent clairement des cas déjà rapportés dans la littérature : 5 sur 6 patients présentent une atteinte simultanée du système nerveux périphérique et du système nerveux central ; les atteintes sont survenues très précocement par rapport à la greffe ; nous avons trois atteintes médullaires à IRM normale. En conclusion, si une étiologie infectieuse reste la première cause à rechercher chez les patients présentant un tableau neurologique aigu après une allogreffe, une atteinte auto-immune doit être évoquée en cas de négativité de l'enquête infectieuse et un traitement immunomodulateur proposé.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [96 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01077332
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Monday, November 3, 2014 - 3:21:19 PM
Last modification on : Monday, February 3, 2020 - 11:07:20 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, February 4, 2015 - 10:06:36 AM

File

BORDEN_Alaina.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01077332, version 1

Citation

Alaina Borden. Complications neurologiques invalidantes post-allogreffe de cellules souches hématopoïétiques. Médecine humaine et pathologie. 2014. ⟨dumas-01077332⟩

Share

Metrics

Record views

669

Files downloads

2212