Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Analyse des trajectoires de consommation d’alcool chez les patients inclus dans l’essai Bacloville

Résumé : Contexte. En France, 45000 décès seraient attribuables à l’alcool chaque année. Un autre phénomène vient alourdir ce constat : l’alcoolisation des jeunes chez qui l’on observe de nouveaux modes de consommation (« binge drinking »), dont les conséquences à long terme sont encore mal connues. À ce jour, aucun traitement n’a pu enrayer ces chiffres. C’est dans ce contexte que l’essai pragmatique Bacloville a été lancé pour évaluer l’efficacité du baclofène dans le traitement de l’alcoolisme. Objectif. L’objectif de ce travail est de décrire et d’analyser les trajectoires de consommation des patients inclus dans l’essai Bacloville, en étudiant plus particulièrement l’âge de premier contact avec l’alcool, les facteurs qui lui sont associés et les conséquences sur les trajectoires des patients. Un objectif secondaire est d’étudier les délais de perte de contrôle et de prise de conscience d’avoir un problème avec l’alcool chez ces patients. Méthodes. Analyse de données rétrospectives, obtenues par un questionnaire remis au patient à la visite d’inclusion de l’essai Bacloville. Réalisation d’analyses bivariées puis multivariées pour les variables étudiées. Résultats. 298 questionnaires (93,1%) ont été récupérés et analysés. L’âge médian des patients était de 47,2 ans (IQR 41-55) et 203 (68,8%) étaient des hommes. L’âge médian du premier contact avec l’alcool était de 16 ans (IQR 14-18) ; une initiation précoce (avant 15 ans) était associée de façon statistiquement significative à l’exposition à des problèmes d’alcool dans la famille (OR 1,85, IC95[1,02-1,43]), à des traumatismes dans l’enfance ou l’adolescence (OR =1,82, IC95[1,01-3,31]), ainsi qu’à l’année de naissance ([1968-1973] : OR 2,4 IC95[1,07-5,62]), ≥1974 : OR=4,6 IC95[2,01- 10.8]). Les patients expérimentant l’alcool plus tôt (avant 15 ans) expérimentaient également plus tôt une première ivresse (p<0,001), une prise régulière (p<0,001), une perte de contrôle (p<0,001), et une prise de conscience (p<0,001). En revanche, un âge précoce n’était pas associé à des délais de perte de contrôle ou de prise de conscience plus importants (p>0,05). Le délai de prise de conscience était associé de façon significative à l’exposition à des antécédents familiaux (OR 0, 38, IC95[0,19-0,76]), à un âge de consommation régulière avant 25 ans (OR 3,07, IC95[1,58-6,19]), ainsi qu’à une consommation sur le lieu de travail (OR 0,45, IC95[0,9-1,18]). Conclusion. Ce travail a permis de décrire les trajectoires de consommation des patients inclus dans l’essai Bacloville. Des études prospectives sont nécessaires pour affirmer le caractère causal des associations retrouvées mais ce travail exploratoire ouvre des perspectives notamment pour la recherche future de typologies de répondeurs au baclofène.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

Cited literature [78 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01130049
Contributor : Université Paris Descartes - Scd <>
Submitted on : Wednesday, March 11, 2015 - 10:15:47 AM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:42:52 PM
Long-term archiving on: : Friday, June 12, 2015 - 10:25:16 AM

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01130049, version 1

Citation

Stéphanie Sidorkiewicz. Analyse des trajectoires de consommation d’alcool chez les patients inclus dans l’essai Bacloville. Médecine humaine et pathologie. 2014. ⟨dumas-01130049⟩

Share

Metrics

Record views

160

Files downloads

502