Contribution à une sociologie politique des mouvements étudiants au Burkina Faso : l'ANEB et la FESCI-BF entre autonomisation et instrumentalisation politique

Résumé : L’analyse des pratiques protestataires des mouvements étudiants révèle que les militants syndicaux développent des stratégies de luttes en vue de construire des espaces autonomes, des territoires à eux, en vue d’exprimer une parole de protestation qui leur appartienne. Le concept d'autonomisation politique est invoqué pour décrire la capacité des militants syndicaux à définir et à adopter des structures et des solutions indépendamment des structures sociales et politiques dominantes. Des pratiques protestataires permettent aux syndicats étudiants d’affirmer leur légitimité à protester dans un environnement qu’ils créent. Les luttes étudiantes situent les mouvements étudiants dans un rapport de force avec l’État.
Type de document :
Mémoires
Science politique. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [30 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01293477
Contributeur : Lucie Ribourg <>
Soumis le : jeudi 24 mars 2016 - 17:31:11
Dernière modification le : vendredi 29 septembre 2017 - 22:59:58
Document(s) archivé(s) le : samedi 25 juin 2016 - 14:31:09

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01293477, version 1

Citation

Jérémie Pogorowa. Contribution à une sociologie politique des mouvements étudiants au Burkina Faso : l'ANEB et la FESCI-BF entre autonomisation et instrumentalisation politique. Science politique. 2015. 〈dumas-01293477〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

104

Téléchargements de fichiers

937