L'alimentation du cheval

Résumé : Le cheval est un animal très sensible à la nature des aliments qu'il ingère, ceci en raison de son système digestif. Il est donc nécessaire d'évaluer le mieux possible ses besoins alimentaires. Pour l'établissement de la ration, il convient de veiller à l'équilibre de facteurs essentiels : - les quantités consommables, - la valeur énergétique, - la valeur azotée, - l'apport cellulosique (lest), - l'apport hydrique, - les apports vitaminiques et minéraux (calcium, phosphore, zinc et sélénium particulièrement). Ceci est possible de par la grande variété des aliments équins actuellement disponibles. Cependant l'utilisation d'aliments composés complets ne doit pas se faire au détriment de l'apport en fibres, indispensable en quantité modulable, pour prévenir certaines complications. L'aliment est donc choisi en fonction des facteurs précités, qui doivent entrer dans sa composition, de façon à convenir au cheval et au type d'activité qu'il exerce. Les teneurs souhaitées peuvent être estimées soit par des indications figurant sur le produit, soit par des analyses, soit par les données des tables de composition. Il ne suffit pas de connaître la composition du produit, il convient également de s'assurer de sa qualité. L'aliment doit être dépourvu de substances indésirables ou toxiques pour le cheval et de toute substance illicite conformément à la législation.
Type de document :
Mémoires
Sciences pharmaceutiques. 1997
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01332273
Contributeur : Jean-Hugues Morneau <>
Soumis le : jeudi 16 juin 2016 - 14:29:04
Dernière modification le : vendredi 28 septembre 2018 - 18:40:02
Document(s) archivé(s) le : samedi 17 septembre 2016 - 10:12:31

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01332273, version 1

Citation

Lydie Josserand. L'alimentation du cheval. Sciences pharmaceutiques. 1997. 〈dumas-01332273〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

69

Téléchargements de fichiers

17