Évaluation et pertinence des césariennes programmées à terme à l’APHM

Résumé : Introduction : Près d’une femme sur cinq accouche par césarienne et dans moins de la moitié des cas, la césarienne est programmée, cela varie de 2 % à 20 % en fonction des maternités. En 2012, la Haute Autorité de Santé (HAS) a publié ses dernières recommandations de bonne pratique concernant les indications de césarienne programmée à terme. Suite à cette publication, il a été décidé d’évaluer le niveau de conformité des pratiques puis la pertinence des indications de césariennes programmées à terme à l’Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille (APHM). Matériels et Méthode : Étude rétrospective sous la forme d’un recueil de données sur 160 dossiers patient de l’APHM. Résultats : Cinq césariennes sur les 160 étudiées sont non pertinentes et non justifiées. Les trois principales indications sont l’utérus cicatriciel, la présentation du siège et la suspicion de macrosomie. Le terme moyen est de 38 SA. Analyse, Discussion & Conclusion : Les objectifs d’amélioration sont de reporter au bon terme les césariennes programmées avant 39 SA, augmenter les tentatives de voie basse pour les utérus cicatriciels et les présentations du siège et mise en place d’un staff « Césarienne ».
Type de document :
Mémoires
Gynécologie et obstétrique. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [3 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01417247
Contributeur : École Universitaire de Maïeutique Marseille Méditerranée (eu3m) <>
Soumis le : jeudi 15 décembre 2016 - 14:40:18
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:33:27
Document(s) archivé(s) le : jeudi 16 mars 2017 - 16:44:00

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01417247, version 1

Citation

Héloïse Beaulier. Évaluation et pertinence des césariennes programmées à terme à l’APHM. Gynécologie et obstétrique. 2016. 〈dumas-01417247〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

241

Téléchargements de fichiers

183