Intérêt de l’utilisation d’un outil de révision des ordonnances dans la prescription des psychotropes par les médecins généralistes en EHPAD

Résumé : Introduction : Chez le sujet âgé de plus de 65 ans la iatrogénie médicamenteuse en particulier la prescription des psychotropes est fréquente. Les effets indésirables médicamenteux sont deux fois plus fréquents dans cette population fragile et poly-pathologique. En 2013, l’ARS Aquitaine a développé un projet visant à limiter la prescription des neuroleptiques chez le sujet âgé. Nous avons étudié l’impact de l’utilisation d’un outil de révision des ordonnances sur la prescription des psychotropes par les médecins généralistes au sein d’un EHPAD en 2013 ainsi que le lien avec les chutes et les hospitalisations. Méthode : Cette étude rétrospective au sein d’un EHPAD a comparé l’évolution de la prescription des psychotropes à trois temps différents aux mois de Janvier, Juin et Décembre 2013. Un entretien semi-dirigé de l’infirmière référente a complété l’étude. Résultats : Le nombre total de médicaments prescrits et la poly-médication ont diminué. La prescription des neuroleptiques et des médicaments anti-Alzheimer a été réduite, ainsi que la prescription des benzodiazépines anxiolytiques à demi-vie longue. Aucun patient de notre étude n’avait de prescription de benzodiazépine hypnotique à demi-vie longue. La prescription des antidépresseurs est en revanche globalement stable. Nous avons noté une importante poly-médication et une importante consommation de psychotropes chez les patients chuteurs. L’utilisation par l’infirmière référente de cet outil de révision des ordonnances en collaboration avec les médecins traitants a permis de réduire aussi d’une demi- heure la préparation hebdomadaire des piluliers. En pratique, son utilisation est simple, favorablement accueillie par les médecins en particulier pour le renouvellement des traitements et a permis de renforcer le dialogue avec l’équipe de soins. Conclusion : L’utilisation d’un outil de révision des ordonnances issu des recommandations de la HAS au sein d’un EHPAD a entraîné une réduction de la prescription des psychotropes, a eu un impact sur la iatrogénie et a été une aide à la prescription médicale.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [38 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01421733
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : jeudi 22 décembre 2016 - 17:28:15
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:32:21
Document(s) archivé(s) le : lundi 20 mars 2017 - 16:57:14

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01421733, version 1

Collections

Citation

Sophie Perez. Intérêt de l’utilisation d’un outil de révision des ordonnances dans la prescription des psychotropes par les médecins généralistes en EHPAD. Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01421733〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

179

Téléchargements de fichiers

124