Étude rétrospective monocentrique sur l'association entre les critères d'agressivité des soins en fin de vie et le suivi par une équipe de soins palliatifs chez les patients atteints de cancer en 2015

Résumé : La littérature internationale a mis en évidence des Soins Agressifs du Cancer en Fin de Vie (SACFV) associés à une baisse de la qualité de fin de vie chez les patients atteints d'un cancer actif en phase palliative. Nous avons réalisé une étude rétrospective monocentrique analytique qui avait pour objectif de rechercher une association entre ces SACFV et le suivi par une équipe de soins palliatifs depuis plus d'un mois au Centre Hospitalo-Universitaire de Grenoble (CHUGA). Nous avons recensé les SACFV (chimiothérapie dans les deux dernières semaines de vie, les hospitalisations dans un service d'urgence dans le dernier mois de vie, le recours à une unité de soins palliatifs moins de 3 jours avant le décès, le lieu de décès, les hospitalisations en réanimation, en unité de soins intensifs, les hospitalisations en chambre stérile, et la validation d'une nouvelle ligne de chimiothérapie au cours du dernier mois de vie) chez 561 patients majeurs décédés au CHUGA au cours de l'année 2015 d'un cancer actif ayant un diagnostic de certitude datant d'au moins un mois avant le décès. Parmi ces patients, 89 étaient suivis par une équipe de soins palliatifs depuis au moins un mois. Les SACFV étaient significativement moins fréquents chez les patients suivis par une équipe de soins palliatifs depuis plus d'un mois (OR 0.35 IC95%[0.22-0.55]). Néanmoins 71% des patients avaient reçu au moins un SACFV au cours du dernier mois de vie. 22% des patients avaient reçu de la chimiothérapie dans les deux dernières semaines de vie, ce qui était bien supérieur à la moyenne nationale de 11.3%. Nous avons mis en évidence une association entre le type de cancer et la probabilité de recevoir des SACFV comme cela avait déjà été montré dans la littérature. Bien que les soins palliatifs soient une discipline récente, la littérature souligne déjà l'efficacité des collaborations entre les ESP et les équipes d'oncologie afin d'améliorer la qualité de fin de vie des patients atteints de cancer. Il nous semble nécessaire de poursuivre dans ce sens afin de préserver la qualité de vie de ces patients tout au long de leur maladie.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [65 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01609526
Contributeur : Jean-Hugues Morneau <>
Soumis le : mardi 3 octobre 2017 - 17:09:45
Dernière modification le : jeudi 5 octobre 2017 - 01:18:43

Fichier

2017GREA5091_monier_pierre-ant...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01609526, version 1

Citation

Pierre-Antoine Monier. Étude rétrospective monocentrique sur l'association entre les critères d'agressivité des soins en fin de vie et le suivi par une équipe de soins palliatifs chez les patients atteints de cancer en 2015. Médecine humaine et pathologie. 2017. 〈dumas-01609526〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

146

Téléchargements de fichiers

42