Mécanique respiratoire des patients de réanimation

Résumé : Objectifs : les études de simulation sur modèle pulmonaire sont souvent utilisées pour tester ou comparer les performances des ventilateurs. Cependant il n’y a pas de standardisation des paramètres de mécanique respiratoire sur les modèles pulmonaires utilisés lors des simulations. Cette étude a mesuré les paramètres de mécanique respiratoire des patients de réanimation en ventilation contrôlée, en condition pure : poumon normaux, syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) et bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO). Les résultats pourront servir de référence pour les études sur modèle pulmonaire afin de simuler des conditions pulmonaires réalistes. Méthodes : cette étude prospective observationnelle monocentrique a été conduite en réanimation polyvalente. Les patients intubés, sous ventilation mécanique et sans activité respiratoire spontanée étaient classés selon leur condition pulmonaire en poumons normaux, SDRA ou BPCO. La compliance statique (CSTAT), les résistances inspiratoires (RINS), et la constante de temps expiratoire (RCEXP) étaient recueillis une fois par patient. La CSTAT était calculée comme le rapport entre le volume courant et la pression motrice, les RINS étaient calculées par la méthode des moindres carrés, et la RCEXP était calculée par le rapport du volume courant sur le débit à 75% du volume courant expiratoire. Résultats : sur les 303 patients inclus dans l’étude, 114 (38%) étaient classés poumons normaux, 153 (50%) SDRA et 36 (12%) BPCO. La CSTAT était significativement différente entre les groupes poumons normaux, SDRA et BPCO (55 [44-66] ml/cm H2O, 40 [33-50] ml/cm H2O, et 63 [43-79] ml/cm H2O, respectivement ; p < 0,001). Les RINS étaient significativement plus élevées dans le groupe BPCO par rapport au groupe poumons normaux et SDRA (22 [17-33] cm H2O/L/s, 13 [10-15] cm H2O/L/s, et 12 [10-14] cm H2O/L/s, respectivement ; p < 0,001). La RCEXP était significativement différente entre les groupes poumons normaux, SDRA et BPCO (0,60 [0,52-0,71], 0,46 [0,41-0,56], et 1,08 [0,69-1,82] s, respectivement ; p < 0,001). Conclusion : cette étude permet de proposer pour chaque condition pulmonaire des paramètres de mécanique respiratoire afin de simuler des conditions réalistes sur des modèles pulmonaires.
Complete list of metadatas

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01942586
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Monday, December 3, 2018 - 12:28:21 PM
Last modification on : Thursday, April 18, 2019 - 11:35:27 PM
Long-term archiving on : Monday, March 4, 2019 - 1:56:48 PM

File

Thèse Mathieu Saoli.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01942586, version 1

Collections

Citation

Mathieu Saoli. Mécanique respiratoire des patients de réanimation. Sciences du Vivant [q-bio]. 2018. ⟨dumas-01942586⟩

Share

Metrics

Record views

28

Files downloads

37