Accompagner la fratrie en oncologie pédiatrique : maintenir la dynamique familiale

Résumé :

Introduction : d’après l’Institut National du Cancer, environ 2550 nouveaux cas de cancers pédiatriques sont diagnostiqués par an en France, dont 1750 concernent des enfants et 800 des adolescents. En plus de l’enfant atteint, la maladie impacte également la famille de celui-ci et notamment ses frères et sœurs. La fratrie va présenter différentes difficultés ou émotions suite au cancer de l’enfant malade. De plus, elle est mise à l’écart dans les services hospitaliers où ils ne sont pas autorisés à se rendre régulièrement, ce qui peut provoquer une longue séparation avec l’enfant malade.

Objectif : ce travail permettra de voir quel impact le cancer peut avoir sur la qualité de vie de la fratrie, ainsi que l’impact de l’hospitalisation de l’enfant malade accompagné d’un parent sur la dynamique familiale. Nous verrons aussi quel rôle la puéricultrice peut avoir dans l’accompagnement de la fratrie et comment maintenir le lien fraternel.

Méthodologie : une enquête sera menée grâce à des entretiens semi-directifs auprès de puéricultrices, mais aussi d’infirmières exerçant en service de pédiatrie, le nombre de puéricultrices en service d’oncologie et d’hématologie pédiatrique étant restreint.

Résultats : l’accompagnement de la famille dans sa globalité est primordial. Le maintien du lien fraternel, au cœur de la dynamique familiale, est complexe en raison de différents facteurs (l’accord des parents mais aussi les protections nécessaires pour l’enfant hospitalisé). La puéricultrice joue un rôle dans l’accompagnement de la famille et se trouve au centre de l’équipe pluridisciplinaire. L’approche systémique familiale est une notion inconnue pour beaucoup de soignantes et donc n’est pas utilisée par les soignantes rencontrées.

Conclusion : la survenue d’une pathologie cancéreuse chez un enfant entraîne des perturbations aussi bien dans sa vie personnelle que pour sa famille, et notamment sa fratrie. Celles-ci peuvent résulter de la séparation plus ou moins longue d’un des enfants, par la présence exclusive d’un des parents auprès de l’enfant malade mais aussi par une réorganisation de l’organisation familiale et les événements liés à la maladie. Néanmoins, même si l’accompagnement de la fratrie par la puéricultrice et l’équipe soignante peut être nécessaire, on ne peut pas affirmer que le lien fraternel ainsi que la dynamique familiale soit préservés par cet accompagnement.

Complete list of metadatas

Cited literature [69 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02104111
Contributor : Ifs Ucl <>
Submitted on : Friday, April 19, 2019 - 11:53:30 AM
Last modification on : Saturday, April 27, 2019 - 1:31:50 AM

File

IFsante_MEM_PUER_2018_Djendar_...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02104111, version 1

Collections

Citation

Sajiya Djendar. Accompagner la fratrie en oncologie pédiatrique : maintenir la dynamique familiale. Sciences du Vivant [q-bio]. 2018. ⟨dumas-02104111⟩

Share

Metrics

Record views

64

Files downloads

161