Dysphorie de genre chez l'enfant et l'adolescent: identité de genre, anxiété, dépression et qualité de vie

Résumé : Objectif : évaluer au sein d’un groupe d’adolescents présentant une dysphorie de genre leur identité de genre et le type de dysphorie de genre présentée, l’intensité de leur anxiété et ressentis dépressifs, ainsi que la perception de leur qualité de vie à 2 moments de leur trajectoire espacés d’un an, afin d’observer d’éventuelles évolutions en regard avec leur prise en charge. Matériel et méthode : j’ai réalisé une étude observationnelle prospective qualitative, au sein du Centre Hospitalier Spécialisée Valvert à Marseille, de janvier 2018 à février 2019. Les patients inclus étaient ceux reçus au sein de la consultation de pédopsychiatrie centrée sur les problématiques liées au genre durant la période d’inclusion. L’évaluation de l’identité et de la dysphorie de genre était réalisée à l’aide de 3 questionnaires et celle de la santé psychique à l’aide de 5 questionnaires (validés au niveau international). Elle a été réalisée à 2 temps : de janvier à mars 2018 (t1) puis de décembre 2018 à février 2019 (t2), soit 9 à 11 mois plus tard. Résultats : le groupe d’étude était constitué de 6 adolescents, 5 adolescents FtM (female-to-male) et une adolescente MtF (male-to-female), âgés de 16 ans 2 mois à 17 ans 3 mois lors de l’inclusion. Cinq d’entre eux ont réalisé les 2 temps de l’évaluation, un d’entre eux n’a réalisé que le t1. Les résultats obtenus concernant l’évaluation de l’identité et de la dysphorie de genre sont les suivants : tous les adolescents du groupe expriment avec stabilité leur sentiment d’incongruence de genre, sa dimension dysphorique et leur désir de traitement hormono-chirurgical. En revanche, ils expriment cette affirmation transgenre de différentes façons, dans un registre cognitif et/ou affectif, de l’intime et/ou des rôles de genre, de façon claire et harmonieuse ou au contraire avec ambivalence, parfois confusion. Ils expriment également différentes attentes du traitement hormono-chirurgical, parfois adaptées, parfois irréalistes. Les résultats obtenus concernant l’évaluation de l’anxiété, de la dépression et de la qualité de vie sont les suivants : les 5 adolescents FtM présentent aux 2 temps de l’étude des scores d’anxiété et de dépression pathologiques, ainsi qu’une perception de leur qualité de vie globalement insatisfaisante, à différents degrés au niveau interindividuel et avec différentes évolutions entre les 2 temps pour chacun d’entre eux. L’adolescente MtF présente quant à elle des scores correspondant à l’absence de trouble anxieux et dépressif, ainsi qu’une amélioration de la perception de sa qualité de vie. Conclusion : cette étude montre l’hétérogénéité clinique de la dysphorie de genre et de son expression, ainsi que la présence d’une forte comorbidité anxiodépressive et la perception d’une qualité de vie globalement insatisfaisante chez les adolescents de l’étude, dévoilant de complexes enjeux diagnostiques et thérapeutiques.
Complete list of metadatas

Cited literature [178 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02169299
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Monday, July 1, 2019 - 10:06:30 AM
Last modification on : Saturday, July 6, 2019 - 1:25:16 AM

File

MONFERRAN thèse.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02169299, version 1

Collections

Citation

Élodie Monferran. Dysphorie de genre chez l'enfant et l'adolescent: identité de genre, anxiété, dépression et qualité de vie. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02169299⟩

Share

Metrics

Record views

29

Files downloads

9