Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Étude rétrospective sur la mort subite maternelle, de la conception à 1 an de la terminaison de la grossesse, à partir de l'Enquête Nationale française sur la Mortalité Maternelle de 2007 à 2012

Résumé : La mort subite de l’adulte se définissant comme un arrêt cardiaque (ACR) inattendu sans cause extracardiaque évidente, représente 10 % des décès annuels des adultes en France. Elle survient plus fréquemment chez les hommes avec un pic de fréquence compris entre 45 et 70 ans. Les causes seraient cardiovasculaires dans 90 % des cas. Le Comité national d’experts sur la mortalité maternelle (CNEMM) examine les morts maternelles documentées par une enquête confidentielle. La population que nous souhaitons étudier sort du contexte habituel de la mort subite de l’adulte puisqu’il vise à étudier des femmes jeunes dans un contexte de survenue au cours de la période de grossesse. L’objectif de cette étude était de répertorier les cas de mort maternelle qui répondent à la définition de « mort subite de l’adulte » dans sa survenue entre 2007 et 2012 dans le but de décrire cette population et les causes retrouvées. Matériel et méthode Réalisation d’une étude observationnelle multicentrique rétrospective à partir de la base de données du CNEMM pour la période 2007-2012. Nous avons sélectionné tous les dossiers répondant à la définition de la mort subite. Nous avons recueilli les caractéristiques maternelles, celles de la grossesse et de la mort subite, ainsi que les causes retenues par le comité. Puis, nous avons analysé les facteurs associés à l’identification ou non d’une cause retenue et ceux associés à la pratique ou non d’un scanner et/ou d’une autopsie. Résultats 83 cas ont été considérés comme des morts subites sur l’ensemble des 510 morts maternelles, soit 16,3 % de l’ensemble des décès maternels sur la période de l’étude. Il s’agissait de femmes d’origine française dans la majorité (n=54) avec un âge moyen de 32,3 ans +/- 5,7 DS. L’IMC moyen de cette population est de 27,7 kg/m2 +/- 8 DS. 52 cas sont survenus pendant une grossesse évolutive et 31 en post-partum. 55 cas ont eu lieu en extrahospitalier. L’évènement a eu lieu en présence de témoins dans 78,3% des cas. Pour les cas extrahospitaliers, une réanimation a été débutée par les témoins dans 31,7% des cas. 38,6% des cas sont inexpliqués. Une autopsie a été réalisée dans 41 % des cas. 51,8% des femmes ont eu une autopsie et/ou un TDM. Les causes du décès sont significativement plus souvent expliquées si l’ACR a eu lieu en milieu hospitalier (47,1 vs 12,5%, p=0,001). La présence de témoins est significativement plus fréquente dans les cas expliqués (86,3 vs 65,6% p=0,03). Les causes expliquées ont eu significativement plus de scanner (29,4 vs 0%, p=0,001) ou scanner et/ou autopsie (64,7% vs 31,3%, p=0,003). Des examens complémentaires ont significativement été plus souvent demandés pour les patientes mariées ou en concubinage (85 vs 69,2 %, p= 0,024), celles qui ne présentaient pas d’antécédent médical (p=0,027) ou si la grossesse était suivie dans le privé (p= 0,004). Conclusion La mort subite maternelle n’est donc pas un événement rare avec pour les causes expliquées, principalement les embolies pulmonaires et amniotiques et les cardiopathies. Une part non négligeable de ces décès est inexpliquée. La réalisation d’une autopsie est essentielle pour le diagnostic de certitude de la cause de la mort maternelle, mais la proportion de réalisation de cet examen est très faible en France. Afin d’améliorer le pronostic de ce syndrome de mort subite, il semble indispensable de sensibiliser la population générale aux gestes de premiers secours.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [30 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02387362
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Friday, November 29, 2019 - 4:56:47 PM
Last modification on : Thursday, January 16, 2020 - 1:37:58 AM

File

Leviel Juliette.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02387362, version 1

Citation

Juliette Leviel. Étude rétrospective sur la mort subite maternelle, de la conception à 1 an de la terminaison de la grossesse, à partir de l'Enquête Nationale française sur la Mortalité Maternelle de 2007 à 2012. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02387362⟩

Share

Metrics

Record views

43

Files downloads

37