Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Les nouveaux médias féministes sur Internet : l’exemple de Cheek magazine

Résumé : Ce mémoire s’intéresse à la notion de journalisme féministe à travers l’étude du pure player Cheek magazine. Depuis le XIXe siècle, des médias féministes ont été créés en réaction à la faible représentation des femmes dans les médias traditionnels et à l’image qui est donnée d’elles dans la presse féminine. Dès l’origine, ces médias peinent à s’inscrire dans la durée en raison, notamment, des difficultés financières qu’ils rencontrent du fait de leur indépendance. Par ailleurs, ces médias se créent par vagues, au gré des circonstances politiques. Alors que les titres se revendiquant du féminisme semblaient avoir disparu dans le courant des années 1980, on assiste depuis 2013 à la création de nouveaux médias féministes sur Internet. Ce constat est l’occasion de s’interroger sur la notion même de journalisme féministe.
Dans ce mémoire, je démontre que le journalisme proposé par la rédaction de Cheek magazine se démarque à plusieurs égards du journalisme traditionnel et du journalisme féminin. Les articles publiés sur le site favorisent les sujets de société et culturels plutôt que la mode et la beauté. Les modalités de traitement de l’information sont également singulières : l’objectif poursuivi est de déconstruire les stéréotypes de genre et de placer les femmes au cœur des articles, notamment en leur donnant la parole directement. Le ton utilisé est quant à lui très militant et la rédaction n’hésite pas à traiter des sujets tabous ou confidentiels.
Si le journalisme proposé par Cheek magazine se démarque clairement, il n’est toutefois pas exempt de critiques. La ligne éditoriale manque de diversité et peine à se renouveler. Le contenu propre à la rédaction du site semble encore peu important alors même que ce média a été créé en 2013. Par ailleurs, Cheek magazine pourrait souffrir de l’entre-soi qu’il a instauré : aucun échange n’est prévu avec les lecteurs, quant aux hommes, ils sont soit absents, soit évoqués dans le but de dénoncer des comportements misogynes ou violents.
Enfin, ce mémoire s’interroge sur le modèle économique adopté par les fondatrices de Cheek magazine. En effet, le site tire en partie ses revenus de partenariat avec des marques véhiculant les stéréotypes de genre que le média entend justement combattre. Cette atteinte potentielle à la crédibilité de Cheek magazine est d’autant plus inquiétante que le site doit faire face depuis quelques mois à une concurrence accrue.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02992529
Contributor : Clara Musy <>
Submitted on : Friday, November 6, 2020 - 2:15:42 PM
Last modification on : Thursday, December 10, 2020 - 3:18:26 AM

File

POUPEAU Diane_DUMAS.pdf
Files produced by the author(s)

Licence


Copyright

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02992529, version 1

Citation

Diane Poupeau. Les nouveaux médias féministes sur Internet : l’exemple de Cheek magazine. Sciences de l'information et de la communication. 2018. ⟨dumas-02992529⟩

Share

Metrics

Record views

11

Files downloads

37