Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Évaluation de l'influence du temps de pause lors de manœuvre d'occlusion télé-expiratoire pour prédire la réponse au remplissage vasculaire au bloc opératoire : étude prospective randomisée

Résumé : Introduction : Seulement 30 à 50% des épreuves de remplissage vasculaire sont associées à une augmentation significative du volume d’éjection systolique (VES) ; identifier à priori les patients « répondeurs » et ainsi éviter un apport inutile de fluides est par conséquent une problématique importante en pratique clinique quotidienne. L’occlusion téléexpiratoire (EEO) a déjà été évaluée avec succès en réanimation pour permettre la détection de situations cliniques de volo-dépendance. L’objectif principal de cette étude était d’évaluer l’influence de la durée du temps de pause lors de la réalisation d’une EEO pour prédire la réponse au remplissage vasculaire chez les patients opérés par laparotomie. Nous avons émis l’hypothèse que la durée du temps de pause expiratoire lors d’une EEO pourrait expliquer la discordance des résultats des travaux précédents. Matériels et méthodes : Dans cette étude prospective, randomisée mono centrique, 40 patients consécutifs ont été inclus au bloc opératoire de chirurgie digestive. Les patients éligibles étaient randomisés informatiquement en deux groupes pour bénéficier aléatoirement d'une EEO de 15s puis 30s ou 30s puis 15s. Après la réalisation des tests d'occlusion, une expansion volémique de 4 ml/kg d’une solution cristalloïde sur 5 minutes était réalisée. Les patients étaient considérés répondeurs si la variation du VES était ≥15%. Durant l'intervention chirurgicale, toute baisse ≥15% par rapport au VES initial ou toute indication clinique de réalisation d'une épreuve de remplissage vasculaire entrainaient la réalisation d'un nouveau cycle de mesure. Résultats : Au total 178 cycles de mesures ont été réalisés, soit 356 EEO. Cinquante-six épreuves de remplissage (31,5%) ont été considérées comme positives. Les pauses télé-expiratoires entrainaient une variation du VES chez les répondeurs et les non-répondeurs, mais cette variation était importante chez les répondeurs. La variation du VES durant une EEO et la variation du VES après test de remplissage étaient fortement corrélées (P<0.001). L’aire sous la courbe ROC concernant la variation du VES induite par une EEO de 30 secondes (0.96, 95% IC, 0.93 – 0.99) était significativement plus importante que celle induite par une pause de 15 secondes (AUC 0.90 ; intervalle de confiance 95%, 0.85 – 0.95, P = 0.01). Conclusion : Dans cette étude réalisée au bloc opératoire chez des patients opérés d’une chirurgie abdominale par laparotomie et sous ventilation protectrice, la variation du VES mesurée par technique d’analyse du contour de l’onde de pouls permettait de prédire la réponse au remplissage vasculaire, que la durée de la pause expiratoire soit de 15 secondes ou 30 secondes. Cependant, réaliser une EEO de 30 secondes permettait de prédire la réponse au remplissage vasculaire avec une meilleure fiabilité que lorsqu’il était réalisé une pause de 15 secondes (AUC 0.96 vs 0.90, P = 0.01).
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03388908
Contributor : Santé Uca Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, October 20, 2021 - 4:51:27 PM
Last modification on : Tuesday, October 26, 2021 - 3:56:38 AM

File

 Restricted access
To satisfy the distribution rights of the publisher, the document is embargoed until : 2022-10-01

Please log in to resquest access to the document

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03388908, version 1

Collections

Citation

Maxime Basthier. Évaluation de l'influence du temps de pause lors de manœuvre d'occlusion télé-expiratoire pour prédire la réponse au remplissage vasculaire au bloc opératoire : étude prospective randomisée. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03388908⟩

Share

Metrics

Record views

21