HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Les conséquences de l'hystérectomie sur la santé sexuelle des femmes et le rôle du médecine généraliste

Résumé : Introduction : quand une patiente vous dit « Docteur on m’a fait la totale », voilà ce qu’elle pense de l’hystérectomie. Mais quel est ce “tout” ? Qu’est-ce que cela représente pour elle ? L’utérus a été pendant longtemps considéré comme une créature capable de bouger à l’intérieur du corps des femmes et responsables d’hystérie : désordres physiologiques féminins liés à l’inassouvissement du désir sexuel et relevant du domaine médical. Depuis la fin du XXe siècle la santé sexuelle fait partie intégrante de la santé globale. Aujourd’hui, 60000 hystérectomies sont réalisées chaque année en France. Le médecin généraliste est concerné par la santé physique, psychique et sexuelle de ses patients. Objectifs : l’objectif principal était de déterminer les conséquences de l’hystérectomie, pour pathologies bénignes, sur la santé sexuelle des femmes. L’objectif secondaire était d’évaluer le rôle du médecin généraliste dans la prise en charge et l’accompagnement autour de l’hystérectomie. Matériel et méthode : étude qualitative descriptive reposant sur 17 entretiens semi-dirigés avec des patientes opérées d’une hystérectomie pour pathologies bénignes à l’hôpital de Briançon (Hautes Alpes) depuis 2016, entretiens organisés entre juillet et octobre 2021. Résultats : la majorité des patientes a témoigné d’une amélioration de leur santé sexuelle après hystérectomie. Ces patientes souffraient de douleurs et/ou de ménométrorragies depuis des années et l’hystérectomie a été pour elles un soulagement. Elles ont retrouvé le désir et le plaisir d’une sexualité satisfaisante. Mais certaines femmes ont rapporté de nouvelles douleurs après l’hystérectomie, une diminution du désir ou de plaisir, altérant ainsi leur sexualité. Certains facteurs psychosociaux ont été mis en évidence : l’image corporelle et les représentations de la féminité. Le médecin généraliste a été peu concerné par le suivi des patientes. Conclusion : cette étude semble montrer que l’hystérectomie améliore globalement la santé sexuelle des femmes en mettant un terme à leur souffrance préopératoire. Mais elle prouve aussi qu’il ne s’agit pas d’une généralité. Les facteurs psychosociaux dépendants de chaque femme dans sa subjectivité sont à considérer pour éviter une dégradation de la santé sexuelle post hystérectomie.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03641323
Contributor : Faculté de Médecine Amu Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, April 14, 2022 - 11:36:59 AM
Last modification on : Friday, April 15, 2022 - 3:30:52 AM

File

THESE PAROT Chloe 08 avril 202...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03641323, version 1

Collections

Citation

Chloé Parot. Les conséquences de l'hystérectomie sur la santé sexuelle des femmes et le rôle du médecine généraliste. Sciences du Vivant [q-bio]. 2022. ⟨dumas-03641323⟩

Share

Metrics

Record views

29

Files downloads

14