Analyse de la construction des cultures de genre à la télévision. La transidentité de l'espace public à l'espace télévisuel

Résumé : C'est à partir de l'histoire médiatisée de C. Jorgensen en 1952 que le fait « qu'un homme puisse devenir une femme », après une intervention chirurgicale, entre dans l'esprit du grand public. Les identités trans' sont alors loin de s'affirmer comme telles. Il faudra attendre la fin des années 1980 pour assister à l'émergence d'une visibilité prenant une forme revendicative. Grâce à l'internet, les transidentités ne sont plus isolées et ne rejouent plus « la dramatique du changement de sexe » comme « une individuelle et éternelle première fois ». Une mémoire s'élabore, se fixe et génère une culture. Cette recherche considère le groupe transidentitaire comme un monde social s'institutionnalisant dans un esprit multidisciplinaire à la lumière des sciences de l'information et de la communication, de la psychosociologie, de la théorie de l'engagement, de l'ethnométhodologie, de la sociologie de la traduction et de la communication instituante. L'analyse du traitement télévisuel de la transidentité, considérée comme expression la plus singulière de l'identité, est-elle susceptible de donner des outils de lecture sur la construction des normes de genre au-delà de la transidentité ?
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00481415
Contributor : Laurence Hérault <>
Submitted on : Thursday, May 6, 2010 - 3:53:40 PM
Last modification on : Monday, November 13, 2017 - 7:36:13 PM
Long-term archiving on : Wednesday, November 30, 2016 - 10:11:47 PM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00481415, version 1

Citation

Karine Espineira. Analyse de la construction des cultures de genre à la télévision. La transidentité de l'espace public à l'espace télévisuel. Sciences de l'information et de la communication. 2007. ⟨dumas-00481415⟩

Share

Metrics

Record views

448

Files downloads

2131