Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Consensus byzantin et hypothèses de synchronie

Résumé : Parmi les nombreux intérêts de l'informatique répartie, un des principaux est de permettre l'existence de services tolérants aux fautes. En effet, supposons qu'un service (le site d'une banque par exemple) ne s'exécute que sur une seule machine, la probabilité que cette dernière soit défaillante (à cause de problèmes matériels par exemple) est relativement grande. Et donc la probabilité que le site ne soit plus accessible est, en pratique, beaucoup trop importante. Il est donc courant que les services informatiques s'exécutent sur de nombreuses machines. Ainsi, si l'une d'entre elles tombe en panne, le service continuera de manière transparente pour l'utilisateur. Cependant, cette approche apporte un nouveau problème non trivial : les différentes machines doivent proposer des services cohérents. Nous nous concentrerons dans ce rapport tout particulièrement sur le problème du consensus en présence de processus byzantins avec l'utilisation de signatures (à base de cryptographie asymétrique). Les processus byzantins sont souvent utilisés pour modéliser des processus malicieux qui tentent de faire échouer le consensus. Ces derniers ne suivent donc pas forcément le même protocole que les processus corrects.
Complete list of metadata

Cited literature [10 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00530625
Contributor : Co-Responsables Du Mri V. Gouranton Et S. Blazy <>
Submitted on : Friday, October 29, 2010 - 3:11:16 PM
Last modification on : Monday, February 15, 2021 - 10:37:19 AM
Long-term archiving on: : Friday, October 26, 2012 - 12:40:37 PM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00530625, version 1

Citation

Olivier Baldellon. Consensus byzantin et hypothèses de synchronie. Calcul parallèle, distribué et partagé [cs.DC]. 2010. ⟨dumas-00530625⟩

Share

Metrics

Record views

203

Files downloads

304