Les pathologies respiratoires et oto-rhino-laryngologiques chez les bébés nageurs - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2010

Les pathologies respiratoires et oto-rhino-laryngologiques chez les bébés nageurs

Abstract

Introduction : It seems to exist a link between respiratory, EST diseases and the "baby swimming" activity. We wanted to check if this link of causality existed in France where the standards of trichloramine in the air of pools, the suspected risk factor, are different from the other European countries.

Methods : A retrospective study exposed ("baby swimming" for at least 6 months) versus not was realized over 4 months. The children were from 0 to 3 years old during the collection of data and looked after either by childminder or day-nursery (same distribution in both groups). Parents of both groups of children filled a questionnaire on the existence of respiratory diseases and ENT at their children.

Results : 185 children were included among which 100 "baby swimmers". These last ones had more rhinopaharyngitis [OR: 2,22, IC 95 % (1,13-4,38)]. For the "baby swimmers", we have recovered a tendency to had less bronchiolitis [OR: 0,55, IC 95 % (0,28-1,08)] and more pharyngitises [OR: 2,24, IC 95 % (0,94-5,44)].

Conclusion : The Practice of "baby swimming" does not seem without consequence opposite appearance of respiratory diseases and ENT. A prospective study with a more important sample of "baby swimmers" as well as a study on water and air of swimming pools could complete this investigation.

Introduction : Il semble exister un lien entre la survenue de pathologies respiratoires et ORL, et l'activité des "bébés nageurs". Nous avons voulu vérifier si ce lien de causalité existait en France où les normes de trichloramines dans l'air des piscines, le facteur de risque suspecté, sont différentes des autres pays européens.

Méthode : Une étude rétrospective exposés ("bébés nageurs" depuis au moins 6 mois) versus non exposés a été réalisée sur 4 mois. Les enfants étaient âgés de 0 à 3 ans au moment du recueil de données, et gardés soit par une assistante maternelle, soit en crèche (même répartition dans les deux groupes). Les parents des deux groupes d'enfants remplissaient un questionnaire sur l'existence de pathologies respiratoires et ORL chez leur enfant.

Résultats : 185 enfants ont été inclus dont 100 "bébés nageurs". Ces derniers ont eu significativement plus de rhino-pharyngites [OR : 2,22, IC 95% (1,13-4,38)]. Chez les "bébés nageurs", nous avons retrouvé une tendance à avoir moins de bronchiolites [OR : 0,55, IC 95% [(0,28-1,08)] et plus d'angines [OR : 2,24, IC 95% (0,94-5,44)].

Conclusion : La pratique des "bébés nageurs" ne semble pas sans conséquence vis à vis de l'apparition de pathologies respiratoires et ORL. Une étude prospective avec un échantillon de "bébés nageurs" plus important, ainsi que l'étude de l'eau et de l'air des piscines pourraient compléter cette investigation.

Fichier principal
Vignette du fichier
sarfati_anthony.pdf (348.97 Ko) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00586162 , version 1 (15-04-2011)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00586162 , version 1

Cite

Anthony Sarfati. Les pathologies respiratoires et oto-rhino-laryngologiques chez les bébés nageurs. Gynécologie et obstétrique. 2010. ⟨dumas-00586162⟩
317 View
2356 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More