Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

L'utilisation des apparences en tant que production de réalité. Le conte du Mari Sylphe de Jean-François Marmontel

Résumé : Le Mari Sylphe de Marmontel est autant un conte amusant et divertissant pour le lecteur, qu'un conte faisant la critique des gens superstitieux et de ceux qui se laissent tromper par une trop vive imagination. L'auteur choisit un décor surnaturel : il instruit l'un des personnages de l'envers de ce décor, et dupe l'autre. Les ficelles sont entre les mains du personnage du mari Volange, c'est la femme Élise qui sera trompée. À travers ce conte, Marmontel s'intéresse à la dichotomie entre raison et imagination. On peut noter l'union de deux genres : celui du conte et du théâtre, et plus particulièrement la comédie. Le conte peut être transposé scéniquement. Au siècle suivant, cette rencontre du conte et de la comédie se nommera la féérie dramatique. Ce conte est un récit sylphique, récit au goût de l'époque. L'ouvrage de référence concernant le merveilleux "élémentaire" est celui de l'abbé Monfaucon de Villars : Le Comte de Gabalis. L'univers du songe, de l'illusion et le choix de l'être sylphique - un génie - placent l'oeuvre dans le prolongement des contes de fées du "Grand siècle" selon Carmen Ramirez.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

Cited literature [10 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00595202
Contributor : Lettres Et Arts Uga - Bibliothèque Bulles <>
Submitted on : Tuesday, May 24, 2011 - 9:58:03 AM
Last modification on : Wednesday, April 28, 2021 - 2:15:22 PM
Long-term archiving on: : Thursday, March 30, 2017 - 10:39:23 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00595202, version 1

Citation

Camille Affaire. L'utilisation des apparences en tant que production de réalité. Le conte du Mari Sylphe de Jean-François Marmontel. Littératures. 2011. ⟨dumas-00595202⟩

Share

Metrics

Record views

248

Files downloads

399