Quels sont les freins persistants à la vaccination contre l'hépatite B en 2011 ?‎ Enquête auprès de 445 enfants consultants aux urgences pédiatriques du CHU de Rouen entre janvier et mars 2011 - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2011

Quels sont les freins persistants à la vaccination contre l'hépatite B en 2011 ?‎ Enquête auprès de 445 enfants consultants aux urgences pédiatriques du CHU de Rouen entre janvier et mars 2011

Abstract

L'hépatite B reste un véritable problème de santé publique. Suite à la polémique qu'a connue la vaccination par rapport aux effets secondaires neurologiques qui lui ont été attribués, la couverture vaccinale, bien qu'augmentant ces dernières années, reste toujours insuffisante en France. L'objectif de cette étude était de déterminer quels étaient les facteurs persistants de non vaccination des enfants. MÉTHODOLOGIE : Nous avons réalisé un recueil de données par questionnaires remplis par les parents d'enfants de 2 mois à 16 ans consultant aux urgences pédiatriques du CHU de Rouen entre janvier et mars 2011. RÉSULTATS: Nous avons recueilli 445 questionnaires. Le taux de vaccination était de 76,2%. La couverture vaccinale était plus importante chez les moins de trois ans (85,1%) qui sont vaccinés par le vaccin hexavalent dans 89,3% des cas. Les enfants sont significativement plus souvent vaccinés si leurs parents ont de bonnes connaissance sur l'hépatite B et sa vaccination et si ils sont suivis par un médecin jeune et de sexe féminin. Les parents d'enfants non vaccinés déclarent avoir refusé la vaccination dans 36,8 % des cas, 22,6% ne savent pas pourquoi leur enfant n'est pas vacciné et 27,3% disent que le médecin n'a pas proposé cette vaccination ou ne les a pas incité à faire vacciner leur enfant. CONCLUSION : Bien qu'en augmentation depuis le remboursement du vaccin hexavalent, la couverture vaccinale contre le VHB reste insuffisante en France en 2011. Les réticences semblent à la fois venir des parents mais également des médecins qui ne proposent pas systématiquement la vaccination à tous les enfants. Il est donc nécessaire de continuer à informer à la fois la population générale et le monde médical de l'importance de vacciner tous les nourrissons et de continuer à les convaincre de l'innocuité du vaccin.
Fichier principal
Vignette du fichier
AgnA_s_REDONNET.pdf (2.03 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00659753 , version 1 (13-01-2012)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00659753 , version 1

Cite

Agnès Redonnet. Quels sont les freins persistants à la vaccination contre l'hépatite B en 2011 ?‎ Enquête auprès de 445 enfants consultants aux urgences pédiatriques du CHU de Rouen entre janvier et mars 2011. Médecine humaine et pathologie. 2011. ⟨dumas-00659753⟩
188 View
18723 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More