Morbidité maternelle et périnatale dans les grossesses prolongées - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2011

Morbidité maternelle et périnatale dans les grossesses prolongées

Abstract

Objective: To determine the maternal morbidity and perinatal in the prolonged pregnancies between 41and 42 its, in order to assess the relevance of our protocol for taking over these pregnancies.

Material and methods: we conducted a retrospective study which began on 1 January 2009 and was completed the June 30, 2009. All pregnancies which reached 41 Its and 1 day was included. A surveillance all the 48 hours with an attitude waiting up to 41 and 5 days was achieved with a trigger systematic beyond this term or in case of an anomaly during the monitoring.

Results: The analysis of the results has highlighted: no increase in complications kindergartens (cesarean, extraction instrumental), the perinatal morbidity (Macrosomia, Ph, hospitalization in neonatology, inhaled meconium) seemed slightly decreased as compared to the literature. The Sonography obtains a sensitivity of 21.2% with a positive predictive value of 87.5%.

Conclusion: At the end of this work, we observe that the protocol used is not producing an increase in maternal morbidity and perinatal. The Sonography should no longer be part of the monitoring of prolonged pregnancies

Objectif : Déterminer la morbidité maternelle et périnatale dans les grossesses prolongées entre 41et 42 SA, afin d'évaluer la pertinence de notre protocole de prise en charge de ces grossesses.

Matériel et méthode : Nous avons mené une étude rétrospective qui a débuté le 1er janvier 2009 et s'est achevée le 30 juin 2009. Toutes les grossesses qui atteignaient 41 SA et 1 jour était incluse. Une surveillance toutes les 48 heures avec une attitude expectative jusqu'à 41 et 5 jours était réalisée avec un déclenchement systématique au-delà de ce terme ou en cas d'anomalie au cours de la surveillance.

Résultats : L'analyse des résultats a mis en évidence : aucune augmentation des complications maternelles (césarienne, extraction instrumentale), la morbidité périnatale (macrosomie, pH, hospitalisation en néonatologie, inhalation méconiale) semblait légèrement diminué par rapport à la littérature. L'amnioscopie obtient une sensibilité de 21.2% avec une valeur prédictive positive de 87.5%.

Conclusion : Au terme de ce travail, nous observons que le protocole utilisé n'engendre pas une augmentation de la morbidité maternelle et périnatale. L'amnioscopie ne doit plus faire partie de la surveillance de grossesses prolongées.

Fichier principal
Vignette du fichier
memoire-guegan.pdf (254.56 Ko) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00685142 , version 1 (04-04-2012)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00685142 , version 1

Cite

Maxime Guegan. Morbidité maternelle et périnatale dans les grossesses prolongées. Gynécologie et obstétrique. 2011. ⟨dumas-00685142⟩
632 View
4061 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More