Évaluation de l'unité mère-enfant du centre hospitalier universitaire d'Angers : questionnaire de satisfaction adressé aux parents du 1er juin au 31 octobre 2010 - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2011

Évaluation de l'unité mère-enfant du centre hospitalier universitaire d'Angers : questionnaire de satisfaction adressé aux parents du 1er juin au 31 octobre 2010

Abstract

The Kangaroo Unities, known as Mother-Child Unities in official documents, have been appearing progressively for some twenty years in France. They were inspired by the Colombian Mother-Kangaroo method, placing precociously and continuously premature or hypertrophied newborn young on the mother's chest with skin to skin contact. The aim: to avoid precocious separation of the mother-child couple whenever the latter is in need of particular medical care without a vital prognostic being pronounced.

Objectives: Our study sought to appreciate couples' and more particularly mothers' satisfaction of environment and treatment during hospital care in the Mother-Child Unity which was created in the Angers Hospital in 2001. Methods: A questionnaire was distributed directly to eighty patients during their stay in the service.

Results: With a reply percentage of 91.1%, global satisfaction was excellent as the average general appreciation mark of 9.22/10 proved. Nonetheless, certain aspects could be improved aiming at a more global all-inclusive procedure for both parents and the professionals: the possibility for fathers to be included, meaning him being able to spend the night in the company of the mother-child couple, in order to constitute the mother-father-baby triad before their return home, to diminish the feeling of seclusion felt by several parents and to integrate the midwives more completely in the treatment procedure by a revision of the different care profiles and of the service protocol.

Depuis une vingtaine d'année en France, les "Unités Kangourou", appelées Unité Mère-Enfant dans les textes officiels, apparaissent progressivement. Elles s'inspirent de la méthode colombienne Mère-Kangourou, mise en peau à peau précoce et continue du nouveau-né prématuré ou hypotrophe sur la poitrine de sa mère. Leur but : éviter une séparation précoce du couple mère-enfant lorsque ce dernier nécessite des soins médicaux particuliers sans que son pronostic vital soit engagé.

Objectifs : Notre étude a cherché à évaluer la satisfaction des couples et plus particulièrement des mères hospitalisées dans l'Unité Mère-Enfant de l'hôpital d'Angers créée en 2001 quant à l'environnement et à leur prise en charge dans l'unité.

Méthode : Un questionnaire a été distribué directement à quatre-vingt patientes pendant leur séjour dans le service.

Résultats : Avec un taux de réponse de 91,1%, la satisfaction globale était excellente comme en témoigne la note moyenne d'appréciation générale de 9,22/10. Cependant, quelques points pourraient être améliorés dans l'objectif d'une prise en charge globale à la fois du côté des parents et des professionnels de santé : la possibilité pour les pères d'être "accompagnants", c'est-à-dire de passer la nuit auprès du couple mère-enfant, afin de former la triade maman-papa-bébé avant le retour à la maison, et de diminuer le sentiment d'isolement ressenti par plusieurs patientes, et intégrer davantage les sages-femmes dans la démarche de soins par une révision des profils de poste et de l'organisation du service.

Fichier principal
Vignette du fichier
memoire_vatelot.pdf (1.37 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00685152 , version 1 (04-04-2012)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00685152 , version 1

Cite

Lucie Vatelot. Évaluation de l'unité mère-enfant du centre hospitalier universitaire d'Angers : questionnaire de satisfaction adressé aux parents du 1er juin au 31 octobre 2010. Gynécologie et obstétrique. 2011. ⟨dumas-00685152⟩
394 View
4720 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More