Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Évaluation de la prise en charge des patients atteints de broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) et d'obésité traités par ventilation non invasive (VNI)

Résumé : La broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) sera la 3e cause de décès dans le monde en 2020 et l'OMS attend 700 millions de sujets obèses en 2015. La ventilation non invasive (VNI) au long cours reste controversée dans la BPCO au stade d'insuffisance respiratoire chronique. A contrario, les indications de la VNI en France montrent une part croissante des pathologies respiratoires liées à l'obésité. C'est pourquoi nous avons voulu évaluer les caractéristiques des patients BPCO atteints d'obésité traités par VNI et déterminer leur évolution lors de l'introduction d'un traitement par VNI. Matériels et méthodes : Cette étude rétrospective a été conduite dans le service de pneumologie et soins intensifs respiratoires du CHU de Rouen, hôpital de Bois-Guillaume. 49 patients BPCO, dont 31 obèses et 18 non obèses, qui avaient justifié l'introduction d'une VNI au long cours entre 2005 et 2008, ont été inclus. Résultats : Les patients BPCO obèses présentaient avant traitement par VNI, un VEMS plus élevé (54,1 ± 16%th) que les sujets non obèses (34,6 ± 14%th) qui avaient, pour leur part, une distension plus importante (VR=217,6 ± 79%th vs 136,5 ± 52%th). 77,4% des sujets obèses avaient un syndrome d'apnées du sommeil associé. Les sujets obèses avaient été ventilés avec une PEP plus élevée (6,8 ± 1,7 vs 5,5 ± 1,1 cmH2O) et une aide inspiratoire plus faible (12,5±2,5 vs 14,8 ± 2,7 cmH2O). Un gain de +266mL de VEMS était noté à un an chez les sujets obèses contre +6,6mL chez les non obèses. La PaCO2 diminuait à un an chez les sujets obèses (6.68 ± 1,1 kPa en hospitalisation vs 6,03 ± 0,9 kPa à 12 mois). À long terme, la fréquence des exacerbations étaient plus faible chez les BPCO obèses (p = 0,0369). La survie des sujets obèses étaient inférieure à ceux avec IMC normal mais supérieure aux patients dénutris (1675, 1826 et 624 jours respectivement). Un sevrage de la VNI a été réalisé chez 48,4% des sujets obèses au cours du suivi. Conclusion : Cette étude aborde les spécificités des patients BPCO obèses traités par VNI. Leur évolution sous VNI est différente de celle des sujets non obèses. Une étude prospective permettrait de confirmer ces résultats et de proposer un algorithme décisionnel pour cette population.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00702580
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Wednesday, May 30, 2012 - 4:31:57 PM
Last modification on : Tuesday, November 10, 2020 - 4:50:44 PM
Long-term archiving on: : Friday, August 31, 2012 - 2:28:29 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00702580, version 1

Citation

Laurence Gary-Rustom. Évaluation de la prise en charge des patients atteints de broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) et d'obésité traités par ventilation non invasive (VNI). Médecine humaine et pathologie. 2012. ⟨dumas-00702580⟩

Share

Metrics

Record views

256

Files downloads

976